Le moustique-tigre envahit progressivement la côte atlantique, et le bassin d’Arcachon.

0
1742
photo_Moustiques_tigre_Aedes_albopictus
Le moustique-tigre voyage à bord des bateaux et des avions.

Après avoir déjà colonisé depuis les années 1970, de nombreuses régions du monde, notamment l’Amérique, l’Afrique, et l’Europe, puis l’Italie en 1990, et le sud-est de la France (les Alpes-Maritimes, le Var et la région de Marseille) depuis 2005, le moustique-tigre, originaire d’Asie du sud-est et de l’océan Indien, infeste  progressivement la côte atlantique, et plus spécialement, le bassin d’Arcachon.

Le moustique-tigre inquiète les autorités sanitaires :

En effet, vecteurs de nombreuses maladies infectieuses, comme la dengue, la fièvre jaune et le chikungunya, les Aedes albopictus pour les érudits, ou moustique-tigre pour les autres, vont faire l’objet d’une surveillance renforcée de la part des Agences régionales de santé (ARS) de la façade atlantique et des départements limitrophes, et une mission de surveillance a été confiée à l’Établissement public interdépartemental pour la démoustication du littoral atlantique.

Des pièges ont été placés le long de la côte et dans les lieux propices à l’arrivée des moustiques (ports, aéroports, autoroutes). Le site internet des ARS a également publié des informations sur les mesures pour éviter la prolifération de l’insecte qui est très résistant aux insecticides, d’où la grande inquiétude des autorités sanitaires (dommage qu’il s’agisse de moustiques et non de poux, car un traitement anti-poux aurait eu raison de ces insectes en quelques minutes !).

La cause de cette prolifération :

Le réchauffement climatique pourrait être un important facteur de son expansion vers les zones tempérées. L’évolution des moyens de transport, tel que l’avion ou le bateau, a également facilité cette prolifération.

A noter :

Le moustique-tigre est porteur de plusieurs virus comme la dengue, dont la forme hémorragique est responsable de plus de 20 000 morts annuelles, et du chikungunya qui a provoqué une importante épidémie sur l’île de La Réunion en 2010.

Vidéo : La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur part en guerre contre le moustique-tigre.

A savoir :

La seule façon de lutter contre l’insecte serait de répandre dans la nature des mâles stériles pour féconder les femelles.

Pour en lire + (site internet des ARS) : http://www.ars.sante.fr

Source vidéo : tf1.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom