Le Mille sabords lance le contrôle technique pour les bateaux de plaisance.

1
862
photo-Mille-Sabords-Crouety
Le Mille Sabords bénéficie d’une infrastructure portuaire hors normes, le port du Crouesty est en effet l’un des plus importants port de Plaisance de Bretagne, avec 1 432 places.

Le Mille sabords, salon nautique dédié au marché du bateau d’occasion qui, chaque année, a lieu au Crouesty (56) dans le Morbihan , a créé la surprise, en lançant, lors de sa 28ème édition, le livret de santé du bateau d’occasion.

Bien que ce livret ne soit pas encore obligatoire (la loi sera peut être amenée à être modifiée en ce sens un jour), l’idée est de proposer aux professionnels bretons du nautisme, d’adhérer à la marque « Occasion plaisance ». En contrepartie, ces-derniers s’engagent, lors de la mise en vente du bateau d’occasion, à contrôler 82 points techniques pour un voilier et 32 points pour un bateau à moteur.

Même si pour l’heure, ce contrôle n’a aucune valeur juridique, cela reste un moyen de garantir la confiance entre le vendeur et l’acheteur. « Cette marque permet surtout de retracer la vie d’un bateau, ce qui, jusqu’à présent, était très difficile », explique Bruno Guillon-Verne, vice-président du salon du bateau d’occasion du Crouesty.

Un + pour les professionnels :

Pour les professionnels, cette marque est aussi une valeur ajoutée par rapport aux particuliers qui mettent directement en vente leur bateau sans intermédiaire. « Aujourd’hui, en Bretagne, seules 40 % des transactions passent par des chantiers professionnels. Il y a donc des parts de marché à prendre », estime Jean-Luc Le Jaoën, chargé de mission à la Chambre régionale de métiers.

Vidéo : un livret de santé pour bateaux d’occasion.

A savoir :

L’édition 2012 du salon Mille Sabords, qui s’est tenu du 1er au 4 novembre 2012 au port du Crouesty, à Arzon, est un bon cru, notamment au niveau du marché de l’occasion, en hausse, et qui représente 82% du marché des ventes de bateaux. 810 unités à voile ou à moteur (hors voile légère) ont été présentées sur site, sans compter les réassorts évalués, pour le moment, à 70 bateaux (liste d’attente). 184 professionnels et 285 particuliers ont exposé bateaux, équipements, accastillage avec un retour en force des vendeurs professionnels (+10%). 525 bateaux ont été présentés par 76 vendeurs professionnels. 285 bateaux ont été mis en vente par les particuliers, un nombre assez stable comparé aux autres années. Et enfin, côté fréquentation, environ 60.000 personnes sont venues les trois premiers jours.

Source vidéo : http://videos.letelegramme.com

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    ce « livret de santé » (à quand le « carnet d’entretien » pour les enfants ?) représente-t-il un engagement du vendeur ? Cela présente-t-il, pour l’acheteur, les mêmes possibilités de recours qu’une expertise maritime pré-transactionnelle ?

    Bien cordialement,

    Xavier Braive

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom