Le catamaran hybride « Ti Babouche » au Festival du Film d’Aventure de La Rochelle.

0
1808
photo-arctique-sebastien-roubinet-et-rodolphe-andre
« Ti Babouche » pèse 150 kg à vide et 400 kg en charge. Les deux flotteurs sont en kevlar, reliés par un cockpit dont le roof est constitué de panneaux solaires. Le mât et les skis rétractables sont en carbone.

Revivez l’extraordinaire aventure de Sébastien Roubinet et de son incroyable catamaran « Ti Babouche », lors du Festival du Film d’Aventure de La Rochelle (17) qui se déroulera du 15 au 17 novembre 2012, à l’Espace Encan Quai Louis Prunier. Seize films seront présentés dont celui de l’incroyable catamaran hybride « Ti’Babouche ».

Ce prototype hybride conçu par Sébastien Roubinet (premier navigateur à franchir à la voile le Passage du Nord-Ouest, entre Pacifique et Atlantique, à bord de Babouche, un bateau de 7,50 m, construit par ses soins), est un catamaran de 5 m de long et 2,40 m de large, équipé de deux flotteurs gonflables sur skis, d’un mât et de deux voiles, à la fois bateau, char à glace et traîneau. Baptisée « Ti Babouche », cette embarcation autonome ultra légère fait de panneaux solaires, de kevlar et de carbone, dédiée aux voyages extrêmes dans le Pôle Nord, est à même de voguer et de glisser sur la glace, poussée par le vent ou tirée comme une grosse pulka (traîneau de transport).

Pour la petite histoire :

Le navigateur Sébastien Roubinet et Rodolphe André qui avaient entrepris en été 2011 une traversée de la banquise arctique d’Est en Ouest entre l’Alaska et le Spitzberg en Norvège, sur leur minuscule embarcation, ont dû abandonner en raison d’une panne de batterie. Les deux Français, embarqués sur Ti Babouche, espéraient parcourir les 3 000 km séparant l’Alaska du Spitzberg en deux mois et demi, et devenir ainsi les premiers à traverser à la voile l’océan Arctique, sans ravitaillement, depuis Barrow en Alaska jusqu’aux îles norvégiennes du Spitzberg, en passant par le Pôle Nord. Après avoir vogué, glissé, tracté leur bateau sur 500 km en direction du pôle nord géographique, ils ont viré à 180° et mis le cap sur l’Alaska et Prudhoe Bay.

A noter :

Cette aventure qui a duré 47 jours, baptisée « La Voie du Pôle » a remporté le prix du jury des jeunes Dunkerquois et prix de l’aventure et des sports nautiques au festival Les écrans de la mer de Dunkerque.

Vidéo premier essai du catamaran « Ti Babouche ».

A savoir :

Le navigateur suisse Yvan Bourgnon et Sébastien Roubinet ont réussi un pari insensé en janvier 2012 : boucler un raid de 3 jours en cata de sport autour du Cap Horn au départ de Puerto Williams (Chili) avec traversée du canal Beagle. A bord d’un Nacra F20 de 6.20 mètres de long, ils ont parcouru 450 milles avec des vents atteignant parfois 50 nœuds.

Festival du Film d’Aventure de La Rochelle : http://www.festival-film-aventure.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom