Le Bounty, trois bateaux en un, pour naviguer autrement.

0
3010
François Vivier signe Le Bounty, sur une réalisation du chantier Grand-Largue.

Avec sa silhouette élégante de bateau traditionnel en bois, le Bounty est un bateau en polyester inspiré des embarcations de la belle époque du canotage. Transportable, et polyvalent, le Bounty permet des ballades familiales ou entre amis à la voile, au moteur ou encore à l’aviron.

Le Bounty, un concept ingénieux :

Trois bateaux en un : soit voilier avec possibilité de placer un moteur sur le tableau, soit canot à moteur (sans puits de dérive), soit enfin voile-aviron en ajoutant une ou deux paires d’avirons. Ce petit voilier, très bien pensé, est avant tout un bateau agréable. Rapide et simple à la mise en oeuvre, cette embarcation ne demande en effet, pas plus d’ un quart d’heure pour passer de la remorque de route à la navigation. Un plan de voilure maniable et un accastillage simple et efficace, permettent au « Bounty » d’atteindre de bonnes performances  en toutes quiétudes.

Historique du chantier Grand Largue :

Le chantier Grand Largue, créé en 1999 près de Dinan (Côtes-d’Armor), doit son développement à une rencontre avec un architecte naval, et un concours…de circonstances. En 1996, la revue « Le Chasse-Marée » organise un concours de plans sur le thème : imaginez un bateau pour aller aux îles. Le projet primé est un dériveur en contreplaqué baptisé « Stir Ven ». Son architecte, François Vivier, fait la connaissance de Pierre-Yves de la Rivière, lequel lance, après avoir réunit tous les matériaux les plus performants et modernes, la construction du bateau avec son chantier. Viendront ensuite la Laïta, une prame voile/aviron, Le Béniguet croiseur côtier avec coque à clins, Le Méaban, un autre petit croiseur de 6,82 m, et enfin le Bounty Voilier ou Canot.

Le Bounty offre à tous, un plaisir nautique trop longtemps réservé à des initiés.

A noter :

Le Bounty est avant tout un bateau agréable, et simple à la mise en oeuvre, un quart d’heure suffit pour passer de la route à la navigation. Un plan de voilure maniable et un accastillage simple et efficace permettent au Bounty d’atteindre de bonnes performances. Apte à la navigation fluviale, le mât pivote vers l’arrière pour effacer le gréement au passage sous un pont.

Un banc de nage permet une option aviron. La découpe dans le tableau arrière forme une chaise pour un petit moteur arbre court, compatible avec la présence du safran.
Facile à dégréer, vous pouvez sortir au moteur, seul le puits de dérive distingue le voilier de la version canot.

Caractéristiques :

Architecte : François Vivier
Chantier : Grand-Largue.
Long. coque/flottaison: 4.70/4.38 m
Largeur : 1.75 m
Poids lège ISO: 200 kg
Voilure: 12.5 m²
Catégorie: C

Vidéo présentation du bateau « Le Bounty ».

A savoir :

Le chantier Grand-Largue propose le Bounty prêt à naviguer en version voilier ou en version canot.

Prix indicatifs 2010 du Bounty version voilier : 9000 euros.
Bounty version canot à moteur hors-bord Torqeedo Travel à partir de 5 900 euros.

Remorque route et mise à l’eau : 1350 euros

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom