Le bateau du skippeur français Kito de Pavant heurté par un chalutier.

0
686
photo-monocoque-Kito-de-Pavant
Kito de Pavant était dixième lundi matin au classement de la course autour du monde, sans escale et sans assistance, parti samedi des Sables-d’Olonnes, en Vendée.

Le monocoque du skippeur français de Port-Camargue, Kito de Pavant, Groupe Bel, engagé dans le Vendée Globe 2012-2013, a été heurté par un chalutier ce matin vers 11 heures, subissant d’importants dégâts (bout-dehors arraché et outrigger bâbord cassé, pont soulevé sur deux mètres).

Le navigateur Kito de Pavant, de son vrai nom Christophe Fourcault de Pavant, né le 23 février 1961 à Saint-Pardoux-la-Rivière, n’est pas en danger, et fait maintenant route en direction de Cascais (Portugal) sous grand voile 2 ris à une vitesse de neuf nœuds.

D’après le communiqué du groupe Bel «Il semble, selon le skippeur, que le chalutier n’avait pas actionné son AIS, le système qui permet d’être repéré en permanence en mer». Affaire à  suivre!

Vidéo : Kito de Pavant (Groupe Bel), vous fait partager les dégâts intervenus sur son bateau suite à une collision avec un chalutier.

A savoir :

Après une première expérience avortée il y a quatre ans, si Kito de Pavant était contraint à l’abandon, ce qui semble probable, il serait le deuxième skippeur hors course depuis le début de ce Vendée Globe, après Marc Guillemot, rentré dimanche aux Sables-d’Olonne après avoir perdu la quille de Safran.

Retrouvez sur http://quejadore.com le reportage vidéo ou le skipper Kito de Pavant revient caméra au poing et la gorge serrée sur les dégâts occasionnés ici

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom