Le bateau de Armel Le Cléac’h (2ème du Vendée Globe), a été racheté par Jérémie Beyou.

0
623
photo-imoca-Banque-Populaire
Le nouveau propriétaire du 60 pieds Banque Populaire pourra compter sur un bateau bienveillant, près à vivre une nouvelle histoire.

Les bateaux ne sont pas voués au même destin. Alors que le monocoque de François Gabart, vainqueur du Vendée Globe, va être préparé « en vue de la Transat Jacques Vabre à la fin de l’année et surtout, pour la Route du Rhum en novembre 2014, qui est le prochain objectif majeur du bateau », Le Cléac’h, se sépare de son fidèle destrier à bord duquel il a bouclé un tour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance, en 78 jours, 5 heures, 33 minutes et 52 secondes.

En effet, mis en vente au lendemain de son arrivée aux Sables d’Olonne, le 60 pieds Imoca « Banque Populaire » du skipper Armel Le Cléac’h (2e du Vendée Globe derrière François Gabart) vient d’être racheté par Jérémie Beyou. Le skipper breton, qui avait dû abandonner prématurément son Vendée Globe en raison d’une avarie de quille (ancien Foncia, vainqueur de l’édition 2008-09), va donc se doter d’un nouveau bateau, beaucoup plus compétitif, mais qui portera toujours les couleurs de son partenaire Maître CoQ.  « Dans ce contexte, l’acquisition de Banque Populaire représente un réel gain de temps et de performance« ,  s’est réjoui Beyou.

A savoir :

Le 60 pieds, remis en état par l’équipe de Banque Populaire avant d’être décoré aux couleurs de Maître Coq, sera remis à l’eau en avril prochain, l’objectif principal de la saison de Jérémie Beyou à son bord sera la Transat Jacques-Vabre en double en fin d’année.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom