La voiture du futur carburera à l’hydrogène.

0
737
photo-voiture-pile-a-combustible-hydrogene
Même si pour le moment les batteries sont à l’ordre du jour pour les voitures électriques, il semblerait que la pile à combustible soit la voie qui ait le plus gros potentiel de progrès pour augmenter significativement l’autonomie de ces véhicules.

Les piles à combustible, qui transforment l’hydrogène en électricité, pour faire tourner un moteur électrique, pourraient bien faire entrer les constructeurs automobiles comme les compagnies, dans une nouvelle ère de prospérité. En effet, l’alliance automobile Renault-Nissan a annoncé lundi 28 janvier 2013, avoir signé avec l’allemand Daimler et l’américain Ford un accord pour développer un système commun de pile à combustible, avec pour objectif de lancer des véhicules électriques (en complément des véhicules zéro émission à batterie), avec cette technologie à partir de 2017. « Cette collaboration devrait se traduire par le lancement des premiers véhicules électriques à pile à combustible abordables et de grande série au monde à partir de 2017« , selon un communiqué daté du Japon.

L’alliance franco-japonaise et les deux autres constructeurs investiront à parts égales dans ce projet, selon le communiqué. Le montant de ces investissements n’est pas précisé. Le but est de développer ensemble « un système commun de véhicules électriques à pile à combustible tout en réduisant les coûts d’investissement associés à l’ingénierie de cette technologie« .

Des stations de ravitaillement en hydrogène :

Les trois partenaires, qui travaillent déjà sur cette technologie, envoient, et cela va dans le bon sens, un message clair aux fournisseurs, aux décideurs et à l’industrie afin d’encourager le développement de stations de ravitaillement en hydrogène et d’infrastructures indispensables à la commercialisation à grande échelle de ces véhicules.

photo-voiture-pile-a-combustible
Cette stratégie doit aboutir au lancement dès 2017 des premiers véhicules électriques à PAC abordables de grande série au monde.

Renault et Nissan ont déjà beaucoup investi dans les véhicules électriques à batterie, qui représentent un axe majeur de leur développement. La technologie de la batterie à combustible est présentée comme complémentaire. Dans ce type de véhicule, l’électricité est fabriquée à bord, dans la pile à combustible et elle rejette de la vapeur et de la chaleur, rappelle Renault-Nissan. Nissan a aussi signé un protocole d’accord avec ses compatriotes Toyota et Honda, ainsi que le coréen Hyundai dans le but de vendre des véhicules électriques à pile à combustible dans des pays nordiques à partir de 2015 (source AFP).

La pile à combustible présente de multiples avantages :

Tout d’abord, elle ne rejette que de l’eau, et émet donc localement très peu de polluants. De plus, l’hydrogène n’est pas explosif par lui-même : en l’absence de source d’inflammation, l’hydrogène a très peu de chances de s’enflammer à l’air libre. Alors que l’essence s’enflamme spontanément à une température comprise entre 228 et 501 °C, la température d’auto-inflammation de l’hydrogène est de 550 °C.  De plus, l’hydrogène étant plus léger que l’air, il se dissipe rapidement et le risque d’un incendie ou d’une explosion d’hydrogène dans un espace ouvert est nettement plus faible que pour l’essence.

Inconvénients :

Les matériaux composant la pile (notamment le platine du catalyseur) et les réactifs (hydrogène) restent onéreux. Et enfin, l’hydrogène à l’état naturel est rare sur la Terre,  et reste donc, très coûteux à produire.

Vidéo : A quoi ressemblera la voiture du futur?

A savoir :

Si Renault-Nissan ont signé un partenariat avec Ford et Daimler pour développer un système commun de pile à combustible, il faut se rappeler que le développement de véhicules hybrides à pile à combustible (FCHV pour Fuel Cell Hybrid Vehicle), a déja fait l’objet de recherche via la marque Toyota qui a lancé en mars 2005 le premier bus FCHV, puis la première voiture FHCV en juin 2008. La marque automobile originaire du Japon dont le siège du groupe est situé dans la ville de Toyota, est redevenue le premier constructeur automobile de voiture au monde, grâce à des ventes record en 2012.

Source vidéo : LCIWAT

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom