La production de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) de nouveau à l’arrêt.

1
89
photo_la-fermeture-de-la-centrale-de-fessenheim
Installée en bordure du Grand Canal d’Alsace et dotée de deux réacteurs de 900 mégawatts chacun, Fessenheim est la plus vieille centrale en activité du parc nucléaire français (depuis 1978).

 

Ce nouvel arrêt prouve une fois de plus que la doyenne française des centrales nucléaires arrive en fin de vie, et qu’en raison de son âge notamment, les antinucléaires réclament sa fermeture et son démantèlement depuis des années.

Pour des raisons bien différentes. Le réacteur 2 a été stoppé dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 février, indique EDF, dans le cadre d’un arrêt programmé destiné au remplacement d’un tiers du combustible nucléaire, ainsi qu’à la réalisation « de nombreuses activités de contrôle et de maintenance dans les parties nucléaires et non nucléaires des installations ». Cette intervention est prévue sur « plusieurs semaines », la durée moyenne d’un arrêt pour rechargement et maintenance étant de l’ordre d’un mois.

Le réacteur 1, lui, a été stoppé à la suite de la découverte par les équipes du site, le 28 février vers 19 heures, d’un « défaut d’étanchéité sur une tuyauterie située en aval du condenseur, dans la salle des machines, hors zone nucléaire ». Sur son site Internet, EDF assure que cette fuite « n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, l’environnement et la sécurité du personnel ».

Rappelons que EDF, a investi 500 millions d’euros à Fessenheim ces dernières années pour améliorer la sûreté de la centrale.

Pour en savoir plus :  http://www.lemonde.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom