La Pirogue, du Sénégalais Moussa Touré, un film passionnant, sobre, et intense.

0
383
photo-Moussa-Toure
Le film, de Moussa Tourés (photo ci-dessus) met aux prises les hommes à l’immensité de la mer, du ciel, et de l’inconnu.

Présenté en Sélection Officielle « Un Certain Regard » au Festival de Cannes 2012, La Pirogue, du réalisateur Sénégalais Moussa Touré,  nous entraine dans un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues, qui au terme d’une traversée souvent meurtrière, vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol.

Le génie de Moussa Touré est de s’appuyer pour son film sur une réalité, évitant soigneusement les clichés à message politique, et de nous offrir  durant 1H27 minutes, une histoire où le scénario joue le suspense autant que le drame humain… Au final, une œuvre artistique d’une rare justesse.

photo-film-Moussa-Toure
Le film de Moussa Touré évoque l’émigration africaine dans un drame de la mer.

Le film :

Auteur d’une dizaine de films, documentaires ou de fictions comme le très célébre TGV, avec Bernard Giraudeau (1998), le réalisateur nous entraine dans un village de pêcheurs Dakarois, d’où partent de nombreuses embarcations qui vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Son frère fait partie du voyage, le capitaine de la pirogue ne connait pas assez bien la mer, et au pays, aucun avenir n’est possible…

Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui les attend au bout du voyage…

A noter :

Le film de Moussa Touré a été ovationné lors de sa première projection au Festival de Cannes 2012, en présence de l’équipe du film et du ministre de la Culture sénégalais, Monsieur Youssou N’Dour.

Bande annonce du film La pirogue.

A savoir :

Ce long métrage sorti en salles le 17 octobre 2012, se présente comme un huis clos en mouvement, dédié à la mémoire de ceux et celles qui rêvent d’un monde meilleur. A voir absolument!

Pour info :

Le générique rappelle que ces toutes dernières années, 30 000 hommes sont partis dans des embarcations de fortune – des pirogues -, et que 5 000 d’entre eux ont perdu la vie. Et combien, une fois le pied posé en Europe, ont été ramenés à la frontière et se sont retrouvés à la case départ, traumatisés par leur voyage ?

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom