La marque horlogère Patton Watches, s’associe au skipper Yann Eliès.

2
1030
fond-marque-patton
Montres Patton Watches, la haute technologie pour les conditions extrêmes

La montre :

Le mouvement de la P42 Hyperbare, ainsi que tous les éléments internes de cette montre, baignent en permanence dans un liquide élaboré, à base d’une huile spécifique à forte densité.

Ce procédé très technique et particulièrement complexe à mettre en oeuvre, permet d’accéder à des profondeurs abyssales. Elle bénéficie de toutes les recherches Patton, afin de pouvoir accéder à tous les extrêmes ; étanchéité renforcée, protection grand froid, calage verrouillé du mouvement, boîtier acier INOX…

Système Hyperbare :

Le système Hyperbare a été particulièrement complexe à mettre en oeuvre. En effet, l’ensemble de la montre baigne en permanence dans un mélange de liquide, développé dans les ateliers de remplissage, afin de ne permettre aucune compression sur la montre lors des plongées. Ce liquide n’étant pas compressible dans l’eau, permet des profondeurs abyssales sans endommager la P42H. Autre caractéristique à noter : le liquide n’est pas conducteur, afin de ne pas altérer la batterie, et ne doit pas non plus ralentir le battement de la grande seconde.

Enfin, le remplissage des montres est très technique: vide d’air, calcul de pression à l’interieur de la montre, taille de la bulle de compensation, etc…

Les très nombreuses prouesses technologiques, nécessaires à la mise au point et à la mise en œuvre de ce modèle, en font une des pièces emblématiques de l’horlogerie contemporaine.

Yann Eliès ambassadeur des montres Patton :

Actualité juin 2009 :

yann-elies-2
Yann Elies.

Le skipper, Yann Eliès sur Generali, qui avait déjà remporté la première course qualificative de la saison, la Solo les Sables, confirme sa parfaite forme sur la Transmanche.

En effet Yann a remporté la Transmanche de l’Aber Wrac’h, dernière course qualificative pour La Solitaire du Figaro. Il s’est imposé en 23 h 33 mn, au terme de 220 milles de course, devant Thomas Rouxel, Jérémie Beyou et Armel Le Cléac’h.

Le skipper prouve, une fois de plus, qu’il faudra compter avec lui, sur la Solitaire du Figaro.

Prochain rendez-vous pour Yann Eliès, la 40ème édition de la Solitaire du Figaro, départ le 28 juillet 2009. A cette occasion, la marque s’associe à sa préparation, en lui confiant une P42H, afin qu’il navigue avec une montre à la hauteur de ses exploits.

Caractéristique Patton 42 Hyperbare :

  • Étanchéité 1.000 mètres – 3.300 pieds.
  • Boite acier inox 316L brossé traitée PVD noir.
  • Couronne vissée.
  • Protection couronne renforcée.
  • Verre saphir épais.
  • Cadran chiffres Jumb Lumino 7 couches.
  • Bracelet caoutchouc, carbone ou toile de spi blanc waterproof.
  • Mouvement quartz Swiss-made.
  • Pile au lithium.

Vidéo Eliès présente la P42 Patton .

A savoir :

Chaque montre reçoit son numéro individuel d’identité.

Le mouvement de la P42 Hyperbare, ainsi que tous les éléments internes de cette montre, baignent en permanence dans un liquide, élaboré à base d’une huile spécifique à forte densité. Ce procédé, très technique et particulièrement complexe à mettre en œuvre, permet d’accéder à des profondeurs abyssales. Une petite bulle d’air reste en permanence en compensation dans le boîtier.

Tarif prix public des Patton P42 : De 725 euros à 1 550 euros.

Visitez le site officiel de la Solitaire du Figaro : http://www.lasolitaire.com

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom