La Grèce mobilise des bateaux pour aider aux opérations d’évacuations de Grecs et étrangers de Libye.

0
430
Olympic_Champion_Anek_Lines_photo
Olympic champion (Ferry de la compagnie ANEK Lines) a quitté, mardi soir, le port de Patras.

Alors que les violences liées au soulèvement contre le régime libyen de Mouammar Kadhafi, ont fait au moins 640 morts, de nombreux pays, dont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ou la Chine, ont annoncé mardi, l’envoi d’avions et de navires en Libye, pour rapatrier leurs ressortissants, en raison des émeutes qui secouent ce pays.

La  Grèce annonce avoir mobilisé deux ferries d’une capacité d’environ 1.200 places chacun, l’Hellenic Spirit et l’Olympic champion (Ferry de la compagnie grecque Anek Lines), qui devaient quitter mardi, en fin de journée, le port de Patras, dans le Péloponnèse (sud de la Grèce), pour rallier Tripoli. De là, ils devraient ramener des citoyens européens vers des ports grecs, selon le Ministère de la Marine Marchande.

Les autorités sont par ailleurs à la recherche d’autres bateaux pour évacuer « quelque 15.000 Chinois » vers l’île de Crète (sud) et des Egyptiens vers Alexandrie, à la demande de Pékin et du Caire, selon le Ministère de la Protection du Citoyen, dans un communiqué.

Pour aider aux évacuations, le ministère grec des Affaires étrangères a organisé à la mi-journée une escale dans le port de Ra’s Lanuf, près de Syrte (Libye), d’un tanker grec qui se trouvait dans la zone. Ce bateau, le Minerva Antonia doit quitter le port libyen mercredi.

A noter :

Nicolas Sarkozy a demandé mercredi « l’adoption rapide de sanctions concrètes » de la part de l’Union européenne contre les responsables de la répression en Libye, et a souhaité la suspension des relations économiques et financières avec ce pays « jusqu’à nouvel ordre ».

« Ces mesures concernent notamment la possibilité de les traduire en justice, l’interdiction d’accès au territoire de l’Union (européenne) et la surveillance des mouvements financiers », a-t-il ajouté, selon le texte de son intervention rendu public par l’Elysée.

N. Sarkozy demande à l’UE des sanctions contre la Libye.

A savoir :

Source de l’article « AFP » :  http://www.afp.com

Source vidéo :  YouTube

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom