La France engage son porte-avions Charles de Gaulle contre l’Etat islamique.

0
1565
photo-navire-Charles-de-Gaulle
Le porte-avions Français Charles de Gaulle sera engagé pendant plusieurs semaines dans le Golfe, au côté du porte-avions USS Carl Vinson, dans le cadre de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Le porte-avion français Charles de Gaulle a quitté le Bahreïn, dimanche, direction le nord du Golfe persique pour rejoindre les navires américains de la Task Force 50, pour des manœuvres en collaboration avec le porte-avion Carl Winson. En effet, selon l’entourage du ministre français de la Défense, la France a engagé ce lundi son porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique (EI) en Irak.

« L’intégration du Charles de Gaulle dans l’opération (française) Chammal (en Irak) débute ce matin« , a déclaré un membre de l’entourage de Jean-Yves Le Drian qui s’apprêtait à rejoindre le porte-avions. Les premiers avions de chasse Rafale ont décollé en début de matinée du Charles de Gaulle, qui croise à 120 milles nautiques (200 kilomètres) au nord de Bahreïn dans le Golfe, en direction de l’Irak.

Vidéo : Le Charles de Gaulle en manoeuvres dans le Golfe persique.

A savoir :

Le Charles de Gaulle, véritable base aérienne flottante, est accompagné d’un sous-marin nucléaire d’attaque, d’une frégate de défense anti-aérienne (Chevalier Paul) et d’une autre anti sous-marine (le bâtiment britannique Kent), ainsi que d’un pétrolier ravitailleur, soit quelque 2.700 marins embarqués, dont 2.000 pour le seul porte-avions. Au total, quelque 3.500 soldats français sont engagés dans Chammal, soit autant que dans l’opération Barkhane en Afrique, autre théâtre majeur sur le front antijihadiste.

S’y ajoutent quelques 10.000 militaires mobilisés en France depuis les attentats de janvier contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et un supermarché casher pour protéger des lieux publics et sites sensibles, notamment juifs.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom