L’Otarie, une nageuse hors pair.

0
2349
namibie cape cross otarie
L’otarie est un mammifère marin, amphibie et carnivore.

Historique :

Les otaries du Nord furent chassées à la fin du XIXe siècle sans discernement, pour leur fourrure au cours de leurs migrations, ce qui provoqua une nette réduction des populations. En 1911, un traité international signé par la Grande-Bretagne, les États-Unis, la Russie et le Japon, établit un contrôle effectif pour la préservation de l’espèce. Un nouveau traité, fut signé en 1957, et créa une réserve dans les îles Pribilof et la population passa de 200 000 individus dénombrés en 1911 à près de 2 millions, soit 85% des otaries à fourrure du monde.

Famille :

Le terme otarie dérive du grec ??????? qui signifie « petite oreille » et servait à désigner ces espèces aux petits appendices auriculaires. Certaines otaries sont également connues sous le vocable de lion de mer.

Les otaries appartiennent à la famille des otariidés de l’ordre des carnivores. Les lions de mer ou otaries à crinière constituent la sous-famille des otariidés qui comprend l’otarie de Steller ( botaniste, zoologiste, médecin et explorateur) et le lion de mer de Californie. Les otaries à fourrure sont de la sous-famille des arctocéphalinés, qui comprend notamment l’otarie à fourrure du Nord, Callorhinus ursinus et l’otarie à fourrure du Sud, Arctocephalus pusillus.

Les lions de mer et les otaries à fourrure :

Les lions de mer, ou otaries à crinière, sont les plus grandes otaries. L’otarie de Steller vit dans le nord de l’océan Pacifique. Les mâles adultes atteignent une longueur de 3,50 m et pèsent jusqu’à 1 100 kg ; les femelles sont beaucoup plus petites, ne pesant pas plus de 350 kg. L’otarie à crinière du Sud, une espèce plus petite, fréquente les côtes d’Amérique du Sud.

Le mâle a plusieurs compagnes, un pour quarante femelles. Le mâle est mature à 4 ans, mais ne se reproduira pas avant d’être vraiment un adulte et pouvoir défendre son harem, vers l’âge de huit ans.

L’ Otarie est une nageuse hors pair et marche plus aisément que le phoque sur le sol, car lui, il doit ramper.

L’otarie à fourrure du Nord se rencontre au nord de l’océan Pacifique, (s’étend sur une surface de 166 241 700 km², il est l’océan le plus vaste du globe terrestre) allant de l’extrêmité sud du Japon à l’extrêmité sud de la péninsule de Basse-Californie , on les remarque aussi dans la mer d’ Okhotsk et dans la mer de Béring.

06-Otarie
Otarie à fourrure (Péninsule d’Otago, Nouvelle-Zélande, 2006). Photo (http://olivier.paris2.free.fr).

Reproduction :

Pour la reproduction, ces animaux qui vivent isolément ou en petits groupes en pleine mer s’assemblent par milliers sur des plages relativement petites, les mâles prenant d’abord possession d’un territoire pour y accueillir les femelles qui arriveront plus tard. Les mâles essaient d’attirer à eux le plus possible de femelles et de les défendre contre leur rivaux. Ils s’efforcent aussi d’empêcher les femelles de quitter le harem, et donc ne se nourrissent pas pendant ce temps, ce qui les rend, à la fin de la période de reproduction, véritablement épuisés. La durée de gestation est de 1 an et la mère s’occupe de son petit durant environ 6 mois.

Alimentation :

Elles consomment de nombreuses espèces de poissons, céphalopodes et crustacés voir même du krill pour certains, des manchots ou oiseaux de mer.

Les otaries à fourrure :

Les otaries à fourrure, d’une grande importance commerciale, diffèrent des lions de mer par leur fourrure abondante et soyeuse. On reconnaît deux genres, l’un boréal, dans le nord de l’océan Pacifique et la mer de Béring, l’autre austral et comprenant entre six et neuf espèces, dont la plus connue se rencontre en Tasmanie et sur les côtes méridionales de l’Afrique et de l’Asie.

L’espèce boréale, l’otarie à fourrure du Nord, fréquente surtout les îles Pribilof et la mer de Béring. Le mâle est d’un brun foncé, ombré de gris à hauteur des épaules. À maturité, vers l’âge de sept ans, il mesure près de 2 m et pèse 250 kg la femelle, adulte à trois ans, atteint un poids moyen de 52 kg. Les mâles âgés ont des harems d’une quarantaine de femelles sur des territoires qu’ils défendent lors de combats ritualisés. Les mâles immatures et les jeunes adultes se regroupent en bandes grégaires à l’écart des zones d’accouplement. À l’approche de l’hiver, les animaux migrent vers la Basse-Californie.

Vidéo Le 19 Juillet 2009, un bébé otarie est né au Seaquarium. Ce jeune lion de mer austral de 12 kg est un mâle qui tétait déjà sa maman, deux heures après sa naissance.

Vidéo : Un bébé otarie est né au Seaquarium, le 19/07/2009.

A savoir :

Les otaries de Californie vivent autant sur la terre que dans l’eau, et elles représentaient en 1913 une population comprise entre 11 000 à 14 000 et qu’en 1985, on n’en recensait plus que 5 000.

L’otarie présentée dans des spectacles de cirque et dans les zoos est le lion de mer de Californie, que l’on rencontre sur la côte Ouest des États-Unis.

Le Seaquarium du Grau du Roi est un aquarium marin où vous pourrez admirer 200 espèces de poissons de méditerranée et tropicaux, 25 espèces de requins, des phoques et des otaries dans des bassins géants. Pour plus de renseignements : http://www.seaquarium.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom