L’empereur du BTP Martin Bouygues, s’offre un super yacht de 65 millions d’euros.

0
1661
Propulsé par deux moteurs de 2480 hp, sa vitesse de croisière est de 12 nœuds.

Avec ce yacht flambant neuf de 62,50 mètres de long (205.05ft), nommé « Baton Rouge », le couple Bouygues a de quoi impressionner. En effet, ce bateau construit par le célèbre chantier Hollandais (Pays-Bas), Icon Yachts, arbore un design extérieur signé par le concepteur britannique de yachts plusieurs fois primé, Tim Heywood, et propose un aménagement intérieur, réalisé par un cabinet londonien réputé, Redman Whiteley Dixon (RWD).

Dessiné par l’architecte naval Jouke van der Baan, le motor yacht est propulsé par deux moteurs de 2480 hp. Marbre, bois précieux, cuir, nickel brossé… Rien n’a été négligé pour personnaliser les luxueux salons et les sept cabines, pouvant accueillir douze passagers. Sur le pont principal, la suite des propriétaires, au style contemporain, fait 100 mètres carrés.

Quant aux autres ponts, ils sont assez vastes pour accueillir un solarium circulaire transformable en piste de danse, une piscine, un Jacuzzi et un bar. Bien entendu, le «Baton Rouge» a aussi sa salle de gym, son home cinéma et sa flottille d’annexes et de Jet-Ski. «Les coûts d’exploitation d’un tel yacht frisent les 6 millions d’euros par an», précise un professionnel. Martin Bouygues a donc prévu de le louer lorsqu’il ne navigue pas.

La société spécialisée Burgess, installée à Monaco, le propose, à partir de l’été 2011, au prix de 455 000 euros la semaine.

Martin Bouygues, né le 3 mai 1952, PDG du groupe Bouygues depuis 1989.

A noter :

Entre deux locations, les Bouygues pourront toujours rejoindre leur navire, quel que soit son lieu d’escale. Car l’empereur du BTP et des télécoms,  décidément prodigue, vient aussi de commander au canadien Bombardier un Global Express. Ce jet haut de gamme, qui a également séduit Bernard Arnault et Vincent Bolloré, a l’avantage d’avoir un très long rayon d’action.

Le prix catalogue tourne autour de 46 millions de dollars (près de 34 millions d’euros), mais le grand patron aurait obtenu une importante ristourne pour ce jet qui devrait lui être livré au printemps 2011. L’avion d’affaires appartiendrait au château Montrose, la propriété viticole de Saint-Estèphe que Martin et son frère Olivier ont achetée à titre personnel, pour 140 millions d’euros en 2007.

Source de l’article : http://www.capital.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom