L’ hydrogénérateur, un concept révolutionnaire, conçu par le skippeur Yannick Bestaven.

2
1296
L’ hydrogénérateur testé par son concepteur, Yannick Bestaven lors du Vendée Globe 2008/2009.

Le concept :

Conçu et développé par Yannick Bestaven (navigateur, et skipper professionnel, né le 28 décembre 1972 à Saint-Nazaire) et son équipe, l’hydrogénérateur nouvelle génération, et dessiné pour assurer l’autonomie (environ 150W) à partir de 9 nœuds, ce qui représente une vitesse moyenne des 60 pieds IMOCA sur un Vendée Globe. A partir de 12 nœuds le système arrive à son fonctionnement à pleine puissance (500W) qui reste ensuite constant lorsque la vitesse augmente.

Performant et compétitif tout en respectant l’environnement :

En effet la régulation électronique règle le calage des pales pour optimiser le rendement de production électrique. L’hydrogénérateur peut couvrir à lui seul 200% des besoins du bateau sans pour autant réduire ses performances. La perte de vitesse due à l’immersion de l’appareil est comparable avec la trainée induite par le poids supplémentaire des 300 litres de gasoil nécessaires pour produire l’énergie avec un groupe électrogène sur un Vendée Globe.

Implantation du système 'hydrogénérateur' de Watt & Sea sur le monocoque SAFRAN.

Fonctionnement :

L’ Hydrogénérateur se compose d’un alternateur-aimants permanents en prise directe sur une hélice tripale d’un diamètre de 200 mm seulement. Cette hélice à pas variable commandée hydrauliquement à l’aide d’un dispositif autonome miniaturisé permet de minimiser la traînée en limitant la puissance du système qui croît au cube de la vitesse, et de rester dans une plage de vitesse de rotation adaptée aux contraintes mécaniques du système.

Un convertisseur à haut rendement assure la transformation de l’énergie et module la régulation de l’hélice en agissant sur le pas en fonction de la vitesse du voilier et de la demande énergétique. La variation du pas de l’hélice diminue le frein de la traînée et améliore d’une manière décisive le rendement de l’appareil qui peut être utilisé sur une vaste plage de vitesse.

Vidéo présentation de l’Hydrogénérateur Watt & Sea.

A savoir :

Sur un monocoque l’éolienne ne fonctionne plus au portant car le vent apparent est quasi nul. L’hydrogénérateur au contraire fonctionne à plein régime car le bateau est plus rapide. Cela explique les spectaculaires différences d’efficacité entre les deux systèmes sur des traversées.

Watt & Sea proposera à la commercialisation deux modèles d’hydrogénérateurs : Le modèle course qui sera disponible courant mars 2010, et le modèle plaisance début juillet 2010.

Visitez le site du fabricant : http://www.wattandsea.com

2 COMMENTAIRES

  1. je voulais avoir les caracteristiques de vos differents hydroliennes que vous utilisez je compte en utiliser un selon le besoin de mon pays pour me produire du courant electrique mais je suis encore a la phase des etudes de faisabilite en collectants des donnees hydrologigues de la riviere cible

    Malemo Mathe Erneat

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom