Kitesurf + Skimboard + Mark Shinn, un mélange explosif.

0
817

Comment un windsurfer anglais déçu réussi sa reconversion dans le kite?

Mark Shinn: J’ai grandi en Angleterre où j’ai fait de la voile depuis le plus jeune âge. Vers quinze ans, je me suis mis au surf puis au windsurf, ce qui est devenu ma passion. En 94, j’ai commencé la course et j’ai fini 2ème amateur, pour ensuite continuer en pro en Angleterre. Mais j’ai décidé d’arrêter en 98 pour aller habiter sur Tenerife aux Canaries et juste naviguer pour le plaisir… C’est à ce moment que j’ai également commencé à travailler pour D’Light boards.

Champion du monde en kite surf en 2002.
Résidence : îles Canaries
Date de naissance : 28/03/1972
Sponsors : O’Neill, D’Light, Naish Kites.

Historique :

Début 2006, Nobile introduisait le premier Skimboard développé spécifiquement pour le kite. A ce moment là, kiter en skim était à ses débuts, mais aujourd’hui voir un rider en skim n’est pas si rare !
Pour 2008, ce shape encensé est conservé pour permettre au plus grand nombre de découvrir les joies du kiteskim, mais il profite d’une nouvelle finition stable aux UV pour assurer une meilleure longévité de la déco au soleil… mais pas seulement ! Cette finition a plus de grip qu’une finition classique, idéal si vos pieds doivent se promener en dehors des pads ou si vous souhaitez prendre la planche en main lors de transitions.
Ce skimboard est une solution peu onéreuse pour compléter votre planche principale, et ainsi rider et progresser dans des conditions où vous n’auriez même pas songer aller.
Si vous décidez de rider avec les ailerons, la board vous offrira plus de grip tout en conservant le côté très libre et loose d’un skimboard.
Sans les ailerons, le style sera plus proche du skate et vous pourrez vraiment vous amuser dans très peu d’eau !

Voici une vidéo hallucinante en provenance du très bon Wimeo.com présentant Mark Shinn en plein ride strapless.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom