Kermoal Charter a mis au point un centre de carénage flottant écologique, baptisé « Dry Dock ».

0
1482
photo-Dry-Dock-1
Le catamaran Gauguin de la compagnie de croisière Switch, en carénage sur le dry dock de Kermoal Charter.

La société Kermoal Charter, installée à Bouguenais (Loire-Atlantique), spécialisée dans la construction navale en aluminium, a conçu un carénage flottant écologique baptisé le Dry Dock. Imaginé par Claude Kermoal, ce concept ingénieux, lancé en 2007, respectueux de la nature, et notamment de l’eau et des zones aquatiques, s’adresse avant tout aux ports de plaisance qui manquent cruellement de place pour installer une aire de carénage.

Le Dry Dock :

Conçu entièrement en aluminium mécano soudé, le dock flottant est fixé au large sur des duc-d’albes ou ancres, soit il coulisse le long de pieux, soit il est fixé sur quatre corps morts ou le long d’un quai. La plate forme Dry Dock se ballaste et s’immerge à la hauteur demandée. Le bateau se met en place dessus entre les tourelles, un système de pompes se met en route et déballaste le ponton. Le bateau se retrouve à sec hors de l’eau. Le travail de carénage peut alors commencer.

Le Dry Dock répond aux contraintes écologiques :

Les eaux usées et boues sont à 100 % collectées et retraitées. Un caniveau, qui entoure la structure, draine tous les déchets vers des bacs de décantation. L’eau circule en circuit fermé, une machine la dépollue à chaque utilisation. Le système prévoit aussi de récupérer l’eau de pluie si besoin. D’un autre côté, les boues sont collectées et traitées par une entreprise spécialisée. Aucun rejet ne part dans la nature. A noter, que pour un usage en continu, les bacs doivent être vidés tous les quatre mois environ.

Pour info :

Grâce à des décanteurs déshuileurs, décolloïdeurs et des séparateurs d’hydrocarbures, , il n’est rejeté en mer que des eaux débarrassées de toute pollution, conformément à la réglementation IMO-MEPC – 107 (49).

photo-duo-Dry-Dock
Le dock duo nouveau concept de Dry dock, est une plate forme flottante de carénage, brevetée par ABC Dock Eco, permettant le carénage de deux bateaux en même temps.

A savoir :

Réalisé par le chantier Alumarine pour la partie chaudronnerie et Kermoal Charter pour l’aménagement, le Dry Dock, d’un coût d’environ 600.000 euros, présente l’avantage d’être moins onéreux qu’un centre de carénage à terre, tout en solutionnant le problème de la saturation des ports.

Le Dry Dock est proposé en différentes tailles : 20 mètres pour une charge de 80 T, 30 mètres pour une charge de 150 T, 38 mètres pour une charge de 400 T et 45 mètres pour une charge de 500 T.

Pour plus d’informations vous pouvez contacter Claude Kermoal à cette adresse : ckermoal@wanadoo.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom