Julian Wilson, en lice pour les World Surf League Awards 2015.

0
1086
photo-julian-wilson
Julian Wilson a réalisé le premier « sushi roll » au monde, un trick qu’il a inventé lors d’un voyage au Japon.

Alors que le World Surf League Awards 2015 aura lieu le 25 février prochain, un trophée qui récompense les professionnels qui se sont démarqués pendant la saison 2014, nous avons décidé de mettre en lumière l’un d’entre eux, qui a été sélectionné par le jury, et qui est considéré, comme le plus innovant et le plus talentueux surfeur de sa génération, je veux bien sûr parler de l’irrésistible Julian Wilson.

Julian Wilson né le 8 novembre 1988 en Australie, vient d’une famille de surfeurs : son père, sa mère et ses deux frères aiment tous profiter des vagues qui viennent s’écraser au pied de leur maison, sur la Sunshine Coast. Julian surfe depuis son plus jeune âge, et devient rapidement un jeune talent remarqué, récoltant les victoires nationales à la fois en longboard et en shortboard. A l’adolescence, Julian suit la mode et se concentre sur le shortboard. Il récolte alors plusieurs titres en pro junior, ainsi que l’ISA World Junior Championship en 2006. L’année suivante, il réalise le premier « sushi roll » au monde, un trick qu’il a inventé lors d’un voyage au Japon, parmi plusieurs autres figures futuristiques.

Et enfin, Julian Wilson est le plus jeune surfeur à recevoir le prix Surfer Poll pour « Best Performance of the Year » pour sa participation à la vidéo de surf Quiksilver Young Guns III (2010). Par ailleurs, Julian a sorti son premier film en 2010, « Scratching the Surface », qu’il a réalisé en prenant congé de la compétition pendant un an. Un film d’une qualité rare et d’un niveau de surf à la hauteur de Julian Wilson, à savoir : moderne et explosif.

Vidéo : la marque Hurley continue sa série autour des membres de son team pléthorique, avec le surfeur australien ultra talentueux Julian Wilson.

A savoir :

En 2012, Julian remporte l’US Open of Surfing et le Breaka Burleigh Pro, et décroche une cinquième place au Volcom Pro à Fidji. En 2013, il s’impose en Afrique du Sud sur le Mr Price Pro à Ballito, puis termine second du Hurley Pro à Trestles et troisième du Drug Aware Margaret River Pro ainsi que du Burton Toyota Pro.

En 2014 il obtient la victoire sur le Billabong Pipe Masters 2014, l’épreuve la plus prestigieuse du World Tour (19.63 à 19.20), et remporte du même coup le Vans Triple Crown, épreuve regroupant les trois compétitions ayant eu lieu à Hawaii au cours du dernier mois, le Reef Hawaiian Pro, le Vans World Cup of Surfing et le Billabong Pipe Masters.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom