Jouët 24 : un voilier exceptionnel, qui n’a pas pris une ride.

1
9079
photo-voilier-jouet-24
Le Jouët 24, très marin, rapide au prés par tous les temps, offre toujours un volume intérieur impressionnant.

Le Jouët 24 est l’un des voiliers le plus rapide de sa catégorie.

Produit entre 1977 et 1982, le Jouët 24, monocoque de croisière très prisé en occasion et qui n’a pas pris une ride, est né d’une première collaboration entre l’architecte Daniel Tortarolo (Jouët 920, Orque 70,…) et le chantier Yachting France.

Le cahier des charges pour l’époque était ambitieux puisqu’il proposait un vrai monocoque de croisière dans 7.20m sans pénaliser les performances. Pour y arriver le Jouët 24 adopte un aménagement assez atypique, pas de couchette à l’avant mais un cabinet de toilette très simple, le carré peut donc avancer et la largeur la plus importante profite à la cuisine et à la table à carte (fixe). Cette trame permet un bon centrage des poids mais certains, comme on l’imagine, même encore aujourd’hui, regretteront au vu de son programme, l’absence de couchette double.

Avec son gréement 7/8 rétreint en tête avec des barres de flèches poussantes, ce voilier a une allure moderne et racée encore accentuée par le petit roof. Et ce n’est pas qu’un beau bateau, puisque ce dernier s’affiche comme étant l’un des plus rapides dans sa catégorie. Pour conclure, ce croiseur raide à la toile en version quille longue reste un bateau agréable à barrer par tous les temps. Pour plus d’info : http://jouet24.forumactif.com

photo-jouet-24-interieur-cabine
Intérieur cabine d’un Jouët 24.

Caractéristiques du Jouët 24:

  • Longueur coque : 7.20 m
  • Longueur à la flottaison : 6.40 m
  • Bau maxi : 2.70 m
  • Tirant d’eau : 1.50 m
  • Hauteur du mat : 11.10 m
  • Déplacement lège : 1750 kg
  • Lest : 820 kg
  • Jauge : 5.04 Tx
  • Type d’appendice : quille trapézoïdale
  • Type de gréement : sloop fractionné (7/8e)
  • Surface de grand voile : 12.50 m²
  • Surface de génois : 18.20 m²
  • Surface de foc : 11.00 m²
  • Surface de spi : 10.00 m²
  • Nombre de couchage : 4
  • Nombre de cabinet de toilette : 1
  • Capacité eau douce : 60 l
  • Hauteur sous barrot max : 1.75 m
  • Type de propulseur : hors bord (ligne d’arbre en option)

Vidéo : un Jouët 24 par force 3-4 en mer méditerranée.

A savoir :

Yachting France était un groupement de chantier né en juin 1970, qui rassemblait Jouët (constructeur de voilier de 1944 à 1986), Arcoa, et enfin, Lanaverre et Jean Morrin, tous deux spécialisés dans les dériveurs. En 1976, Lucien Lanaverre (420, 470, 505, mais aussi Europe, Finn ou encore Jet, 490 et 590) vend son entreprise à Dubigeon située à Nantes (dont Yachting France est devenu la branche plaisance).

Suite aux français qui commencèrent à se tourner à la fin des années 70 vers l’habitable et la petite croisière, mais aussi et surtout vers les planches à voile et les catamarans de sport, et donc, à déserter le dériveur, qui devenait cher et sophistiqué, Lanaverre passa à la trappe avec la déconfiture des chantiers Dubigeon et de sa filiale Yachting France.

Arcoa (contraction d’Arcachon et de Couach), seul chantier survivant de cette belle aventure, est orienté vers les bateaux de plaisance de luxe à moteur.

Prix en occasion d’un Jouet 24 de 1980 bien entretenu et prêt à naviguer (3º catégorie) avec moteur 8cv révisé : environ 4000 euros.

Source vidéo : Youtube/musique d’Eric Serra.

1 COMMENTAIRE

  1. Ouiiii, joli…. J’ai eu un Jouet24 et je pleure toujours de ne plus l’avoir !
    (Faudra dire au Monsieur qu’il vaut mieux rentrer ses pare-battages, ôter le mille pattes car c’est dangereux, et ne pas laisser la balancine battre parce qu’elle peut raguer sur la voile… Mais bon, sans doute c’est parce que je suis jaloux de son bateau)

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom