Jean-Marie Ballu, défenseur de la forêt, plaisancier et écrivain.

2
713
livre-Jean-Marie-Ballu
"Bois de marine - Les bateaux naissent en forêt" de Jean-Marie Ballu.

L’ouverture au monde, la prospérité du commerce et de la pêche, la gloire de nos armes et la défense de nos intérêts sur mer ont directement dépendu de la capacité de nos forêts à procurer des bois aptes, pour leurs qualités particulières, à la construction navale. Nos forêts, trop souvent sollicitées à l’excès, n’ont cessé de les fournir pendant six siècles au prix d’efforts incommensurables.

C’est  un voyage de la forêt jusqu’à la mer, que l’auteur Jean-Marie Ballu, forestier de métier et marin de passion, nous convie au travers de six siècles de relations parfois tumultueuses entre les Eaux et Forêts et la Marine ; six siècles d’histoire de France et de la Marine qui ont façonné la forêt française, de nos jours plus belle et plus étendue que jamais après plus de cent cinquante ans de gestion équilibrée.

En nous rappelant que les racines de nos bateaux furent dans nos forêts, qui toutes ont été prospectées par les agents de la Marine, ce dont nombre d’entre elles gardent un souvenir vivace, Jean-Marie Ballu nous fait cheminer de siècles en siècles avec l’arbre depuis sa plantation jusqu’à son utilisation sur les chantiers navals ; grande aventure qui se poursuit aujourd’hui avec la reconstruction de bateaux traditionnels et la mise en chantier de navires de liaison ou de pêche bénéficiant des techniques nouvelles de l’industrie du bois.

A savoir :

Auteur(s): Ballu Jean Marie Paru le : 01/07/2008

Editeur : Gerfaut /  Prix : 34 euros.

Fascinant, instructif, et révélateur. Coup de foudre All Boats Avenue.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Je lis en ce moment votre livre sur les bois de marine, livre que j’ai découvert par hasard au salon nautique. Il y a très longtemps que je cherchais un livre de ce type, et je suis enthousiasmé.
    Pssionné par le bois

  2. Bon, fausse manœuvre.
    Je disais donc, passionné par le bois et la marine du XVIII, vous avez répondu dans ce livre à toutes les questions que je me posais.
    Mais je m’en pose une autre et je n’ai pas trouvé la réponse.
    Page 90 de ce livre vous parlez du « Billardage des mats » par des forçats, et j’ai beau chercher la définition, je ne la trouve pas.
    Je pense que c’est peut-être la rotation des billes de bois de façon à effectuer le cerclage, mais je n’en suis pas sûr.
    Je comprends que ce travail était fait par des forçats, vu le poids de ces grumes assemblés.
    Si vous pouvez m’éclairer.
    Merci et bravo pour ce livre.
    Christian.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom