Jean-Baptiste Bernaz (J2B), s’inscrire dans la hiérarchie mondiale, et décrocher en 2012 la première médaille française de l’histoire du Laser.

1
907
Jean-Baptiste Bernaz vient de se classer second d’une épreuve de la Coupe du Monde de Laser.

Historique Club Nautique de Sainte-Maxime :

Depuis la création de son école de voile en 1968, le CNSM a formé plus de 30 internationaux. Il a accompagné des coureurs dans les préparations olympiques de 1980, 84, 88, 92, 2000, 2004, 2008.

Plusieurs fois titrés au niveau national ou mondial, le travail et la quête de performance du CNSM ont trouvé une récompense suprême, lors des Jeux Olympiques de Pekin en 2008, avec la 8è place de Jean-Baptiste Bernaz et la Médaille de Bronze de Olivier Bausset.

Bio express de J2B :

Né le 18 juillet 1987, Jean-Baptiste Bernaz est licencié de Sainte Maxime, son club formateur, après 10 années passées à Hyères. Rattaché au Pôle Haut Niveau d’Antibes, il possède le statut Elite.

Épreuve comptant pour la Coupe du Monde de Laser :

Le lundi 15 mars 2010, Jean-Baptiste Bernaz a parfaitement entamé sa saison et sa route, devant le mener aux Jeux Olympiques de 2012. Il vient de se classer second d’une épreuve de la Coupe du Monde de Laser dont la prochaine étape a lieu fin mars, en Espagne.

Jean-Baptiste Bernaz a remporté la médaille d’argent de la Rolex Miami ORC, comptant pour la Coupe du Monde de Laser. Parmi 104 concurrents de niveau mondial, il a géré efficacement sa première apparition de la saison. De suite dans le rythme, il a été régulier durant les 3 jours de qualification, puis les 2 jours de finale. Avant la Medal Race, avec 1 manche seulement au-delà de la 16ème place sur les 10 courues, le Varois de 22 ans était classé 3ème, à 1 point du 2nd mais également à 1 point du 4ème. Grâce à un bon départ, puis à un contrôle de ces rivaux, l’ultime manche où il finit 5ème, lui a permis de devancer Kyle Rogachenko. Il a pu ainsi gravir la seconde marche du podium de l’épreuve remportée par Nick Thomson, le N°2 mondial.

Les mots de Jean-Baptiste Bernaz :

« ça a été une semaine intense. Durant les 3 jours de qualification, l’objectif était de ne pas prendre de trop mauvaises manches pour se placer dans le paquet de tête. Pour les 2 jours de finale, il a fallu faire avec une flotte très compacte car ce sont les 50 meilleurs de la régate qui espèrent tous se placer dans les 10 premiers, afin de jouer une Medal Race. A l’issue de ces 2 jours, je suis 3ème mais comme les points comptent double tout est jouable ! Mon objectif étant de finir second de l’épreuve, il me fallait mettre l’Américain et le Brésilien, respectivement 2ème et 4ème, derrière moi. Ce que je retiendrai de cette compétition, c’est la 1ère manche, qui a été ma 1ère de la saison, ainsi que la Medal Race qui devient vraiment mon point fort. Ce très bon résultat vient récompenser une grosse préparation hivernale et lance bien ma saison dont l’objectif a été donné : m’inscrire dans la hiérarchie mondiale ».

Actualité :

Pour 2010, Jean-Baptiste Bernaz s’est fixé deux ambitieux objectifs : monter sur le podium final de la World Cup et entrer dans le Top 10, lors des prochains mondiaux. Pour y parvenir, il a du repenser totalement sa préparation. Ainsi, de retour sur l’eau dès octobre, le travail foncier ayant été planifié sur toute l’année, le laseriste de Sainte Maxime a enchainé les stages d’entrainements. Sa probante entrée dans la World Cup en janvier à Miami a récompensé son nouvel investissement, tout en l’incitant à poursuivre dans cette voie.

Bien préparer Hyères pour briller demain :

La route qui doit mener Jean-Baptiste Bernaz aux Jeux Olympiques de 2012 passe par Hyères fin avril. Actuellement 3ème de la Coupe du Monde de Laser, il doit y défendre ce podium, ce qui est, avec une place dans les 10 lors des prochains mondiaux, l’objectif fixé pour cette saison.

Jean-Baptiste Bernaz vise une troisième Medal Race pour sa troisième épreuve de Coupe du Monde de Laser, qui se déroule du 26 au 30 avril à Hyères. Après une seconde place à Miami, le laseriste varois vient de se classer 9ème lors du Trofeo Princesa Sofia. Le plateau de cette épreuve était particulièrement relevé, aux 131 concurrents ne manquaient que le champion olympique Goodison, un Australien et l’équipe suédoise.

Les conditions ont alterné entre pétole et vent médium à fort, avec soit un clapot difficile du au vent de terre, soit une houle établie mais pas dans l’axe du parcours ni du vent tandis. En difficulté sur certains départs, Jean-Baptiste a su réagir promptement et regagner les places nécessaires pour figurer parmi les 10 qualifiés pour la Medal Race. Sa 9ème place lui permet de marquer 12 points pour la Coupe du Monde et d’être désormais 3ème, à 6 points seulement du leader Nick Thompson, le N°2 mondial.

Le Laser Radial est devenu série olympique masculine en 1996, et série féminine pour les JO 2008 à Pékin.

Préparer la SOF (Semaine Olympique Française):

Pour préparer la prochaine étape de la Coupe du Monde, qui a lieu à Hyères du 24 au 30 avril, Jean-Baptiste Bernaz va passer une semaine de récupération et de travail dans son entreprise. Il va sortir quelques fois dans le golfe de Saint-Tropez pour reprendre ses marques, avant d’aller affronter les Anglais sur le site des prochains Championnats du Monde. Ce test sans objectif va permettre à l’Equipe de France de se mesurer à ce qui fait de mieux dans la discipline, sachant que les Anglais seront en pleine sélection pour leurs mondiaux. Ensuite, Jean-Baptiste effectuera un stage à La Londe ( (département 83), avec l’équipe de France en vue de la Semaine Olympique Française. Cette compétition mondiale est également la plus importante au niveau européen avec la semaine de Kiel disputée en juin.

Palmarès de Jean-Baptiste Bernaz :

2010 : 9ème du Trofeo Princesa Sofia (3ème manche de la World Cup), et 2nd de la Rolex Miami ORC (2n de manche de la World Cup).
2009 : Vainqueur des Jeux Méditerranéens
Champion de France espoir de Match Racing
2008 : 8ème Jeux Olympiques de Pékin

2007 : Vice-champion d’Europe senior
2006 : Champion du monde -21 ans
2005 : Champion d’Europe -19 ans
Vice-champion du monde ISAF

Vidéo Jean-Baptiste Bernaz juste après les JO 2008 de Pékin.

A savoir :

Le Laser est devenu l’un des dériveurs les plus répandus dans le monde, avec près de 200 000 unités construites à ce jour. Créé par Bruce Kirby, son succès réside dans sa simplicité, sa robustesse et dans son adoption par les régatiers qui apprécient sa stricte monotypie : tous les concurrents utilisent coque et gréement fournis par un seul constructeur, ce qui fait que seule la qualité du barreur détermine le résultat final.

Rappelons, que le premier championnat du Monde de Laser a été organisé aux Bermudes en 1974 avec 108 participants venus de 24 pays.

Pour en savoir plus sur le dériveur Laser c’est ici

Pour suivre l’actualité, ou soutenir Jean-Baptiste Bernaz : www.j2b-regates.com
Communiqué de presse : Nicolas Gilbert, dont voici le contact : nicolas@j2b-regates.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom