Jacques Rougerie, un architecte visionnaire, inspiré par la mer.

1
1008
JacquesRougerie
Jacques Rougerie présente le projet SeaOrbiter lors du Symposium de l'Expo Internationale de Yeosu 2012.

(photo) Invité en Septembre 2007 comme expert sur les rapports entre l’homme et le milieu marin, Jacques Rougerie a participé au Symposium de l’Exposition Internationale que la Corée du Sud souhaite organiser à Yeosu en 2012.

Explorateur du XXIème siècle :

Au même titre que la conquête de l’espace, dont personne ne doute aujourd’hui de l’absolue nécessité, le monde sous marin, suscite désormais, et de façon internationale, un intérêt considérable. Après des siècles de navigation en surface (pêche, commerce, guerre…), l’homme prend conscience, depuis une vingtaine d’années, de l’importance écologique, industrielle ou scientifique de la faune et de la flore marine.

Historique :

Jacques Rougerie mène de front des études d’architecte-urbaniste et d’océanographe. Avec pour ambition de construire pour les merriens. Comme le dit Jean-Loup Chrétien « Rien à voir avec les marins. C’est comme dans l’espace. On n’est plus terrien. C’est une autre culture. Il n’y a plus de champs, de ciel, plus d’air, mais on vole sous l’eau. Toucher, odorat, ouïe, tous les sens sont modifiés ».

Jacques Rougerie a construit Galathée, sa première maison sous-marine, en 1977. De son imagination et de sa passion pour la bionique marine sortiront aussi, entre autres, l’Aquaspace, grand trimaran d’observation océanique à coque centrale transparente, mais aussi Océanopolis, à Brest, et le Pavillon de la Mer, à Osaka(Japon)…

(1972-1981) projets spécifiquement marins :

Si l’agence a essentiellement été marquée dans ses premières années (1972-1981) par l’élaboration de projets spécifiquement marins et l’élaboration d’une nouvelle architecture capable de répondre aux défis que cet univers particulier impose à l’architecte, elle y a puisé non seulement une culture et un goût pour les technologies de pointe mais aussi un savoir faire capable aujourd’hui de donner une expression architecturale spécifique et originale à chaque thématique de projet.

Très influencée par la bionique et la nécessité d’intégrer toute structure humaine dans le paysage naturel et culturel environnant, l’agence d’architecture Jacques Rougerie se démarque ainsi par sa capacité à se projeter dans un futur immédiat sans renier les alliances avec le traditionnel et le natif.

Il en résulte une capacité remarquable à gérer avec autant de réussite et de bonheur des architectures douces intégrant le bois, le béton blanc et des arrondis miroirs, ou des superstructures haubanées ou encore les lignes de force d’une proue de bateau mêlant passé et futur (projet de Centre de la mer de Phukhet, Thaïlande), en passant par les formes bioniques arrondies signalant la fonction éducative et de connaissances des océans (Centre de la Mer Océanopolis, Brest).

Vidéo SeaOrbiter le futur vaisseau d’exploration sous-marine.

Le SeaOrbiter est un projet développé par l’architecte français Jacques Rougerie en collaboration avec l’océanographe Jacques Picard et l’astronaute Jean-Loup Chrétien. Ce vaisseau unique au monde servira à étudier et écouter les fonds marins. Les appels d’offre pour sa construction vont être lancés avec un budget de 35 millions d’euros. Mise à l’eau prévue en 2011

Défis du 21e siècle.

Très investie sur de nombreux projets industriels et culturels d’avant-garde, l’agence d’architecture Jacques Rougerie n’a pas pour autant délaissé ses utopies et ses prospectives de jeunesse et continue à perpétuer la tradition de son fondateur à travers des projets marins qui transcendent les valeurs d’harmonie et de connaissance de l’homme replacé dans le milieu aquatique originel.

A l’heure où la compatibilité des technologies et de l’environnement se pose comme l’un des grands défis du 21e siècle, l’agence Jacques Rougerie pose comme préalable et ligne d’équilibre essentiels au travail de son équipe la nécessaire approche sociologique, environnementale et écologique de tous ses projets architecturaux.

Et si les réalisations en cours (Musées, Centres de la Mer, Centres nautiques, Aéroports.) montrent bien cette diversité créatrice revendiquée par l’agence d’architecture Jacques Rougerie, l’expertise et la vocation éminemment aquatiques, tant dans les domaines culturel et pédagogique que dans ceux des sciences et de la technique, demeurent le fer de lance de cette équipe hors du commun. Passion oblige.

Actualité 2009 :

Le projet de Musée archéologique sous la mer à Alexandrie, en Égypte, et celui d’une cité marine à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis, mobilisent une grande part de son temps à terre. Sans oublier Sea Orbiter. Cette tour de 50 mètres, neuf ponts dont sept au-dessous de l’eau, va accueillir une équipe de 18 personnes qui se laisseront porter par le Gulf Stream.

En juin,  la municipalité d’Orange (Vaucluse) a décidé de confier la réalisation de son futur Centre Aquatique à l’agence Rougerie. Ouverture prévue en 2013.

Et puis enfin, Jacques Rougerie , travaille aussi avec les États-Unis, qui projettent d’envoyer à nouveau des astronautes sur la lune en 2015.

Le « Nautilus du 21ème siècle » :

Révolutionnaire dans son concept de voilier d’observation sous-marine équipé d’une coque transparente sur 20 m, à été pensé pour l’étude de la migration des baleines en 1982. Il traverse l’Atlantique en 1985. « Oeil des mers » descendant des prospectives de Jules vernes et possédant un véritable impact télégénique, il ouvre la voie à des programmes de navigation pédagogique comme Fleur de Lampol, ou le projet Aquabulle...

Cractéristiques : Matériaux : coque centrale en aluminium et méthacrylate.
Longueur : 20 m – Largeur : 8,5 m – Capacité : 22 pers.

Vidéo présentation du trimaran Aquaspace « Oeil des mers ».

A savoir :

Jacques Rougerie est un architecte français inspiré par la mer, né en 1945. Il a été élu membre de l’Académie des beaux-arts le 25 juin 2008 au fauteuil de André Wogenscky (1916-2004). Il est reçu sous la Coupole le 3 juin 2009 par Roger Taillibert, vice-président de l’Académie.

Contact : Agence Jacques Rougerie architecte : http://www.rougerie.com

1 COMMENTAIRE

  1. Si vous glorifiez les bâtisses en bois, voilà http://www.Woodyloft.fr qui propose des extensions en bois. Vous êtes un protagoniste à la recherche d’un appartement pour recevoir votre foyer le temps d’un pont ou bien pour séjourner un étudiant ? vous êtes un spécialiste à la recherche d’un espace de travail indépendant et solitaire de votre logement principal ? Woodyloft offre des Studios de jardin en bois de qualité livrés vite chez vous. Contactez nous pour plus d’informations sur nos studios de jardin.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom