Insolite : un port géant aux confins de la Haute Saône.

0
433
photo-Christophe-Gaussin-P-DG-de-Gaussin-Manugistique-Gaussin
Opérationnel fin mai, le terminal portuaire de Gaussin Manugistique est une première mondiale (photo : Christophe Gaussin P-DG de Gaussin Manugistique).

 

Gaussin Manugistique, entreprise spécialisée dans la fabrication industrielle de matériel portuaire, a réussi le tour de force de construire un port géant aux confins de la Haute Saône, dans le nord Franche-Comté, où l’entreprise familiale est née en 1880.  Implanté à Héricourt, dans l’est de la France, ce port géant de marchandise qui était en projet depuis six ans, et qui sera opérationnel fin mai, a été baptisé « Henri-Gaussin », du nom du père et du grand-père de Christophe Gaussin, l’actuel président de la société.

Sur ce nouveau site de quatre hectares, seront réalisées des démonstrations de déchargement de bateaux à l’attention des clients. Les opérations se dérouleront avec des grues de 140 tonnes. Qui seront coordonnées avec les flottes de véhicules sans pilote et de véhicules automatisés avec cabines mais sans pilote. Une tour de contrôle assurera la visibilité des opérations et sécurisera les flux des véhicules automatisés. « Il est important de dissocier les machines des hommes pour des questions de sécurité », insiste Christophe Gaussin.

Une deuxième phase de travaux est programmée :

au premier semestre 2016, des bâtiments d’assemblage de batteries seront construits ainsi qu’un showroom. Soulignons que cette nouvelle plateforme a fait l’objet d’un investissement de l’ordre de 50 millions d’euros, avec le soutien de la Banque publique d’investissement, du Feder (fonds européens) et du crédit impôt recherche. Et enfin, l’entreprise qui emploie actuellement une centaine de salariés, prévoie d’embaucher 400 personnes supplémentaires sur les cinq années à venir.

Vidéo : la société Gaussin a rencontré en juin 2014 ses investisseurs pour leur montrer ses capacités et ses innovations. Son Pdg Christophe Gaussin a donné des indications quant aux capacités de productions de l’entreprise basée à Héricourt.

A savoir :

Le groupe indique que son objectif est de démontrer aux potentiels investisseurs qu’il est capable d’automatiser le transport horizontal de conteneurs dans les grands ports. «Tout l’enjeu des nouveaux ports est de savoir charger et décharger les containers, le plus rapidement possible. Avec cette nouvelle infrastructure, nous pouvons ainsi démontrer notre système ou tout est automatisé», explique un porte-parole du groupe. «Les clients intéressés peuvent ainsi voir ce qui pourrait être fait, quelle est la vitesse de chargement et de déchargement des containers par exemple. La présence de la mer n’est pas le plus important».

Pour plus de renseignements : www.gaussin.com.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here