Hydroptère-DCNS : le nouveau défi d’Alain Thébault.

1
866
photo-Hydroptere-Guillaume-Plisson
Le projet est né dans les années 80 à l’initiative d’Alain Thébault (à la barre-volant), et d’Eric Tabarly.

Ce géant des mers de 24 mètres de large sur 18 mètres de long, basé durant les trois prochaines années à La Seyne-sur-Mer, près de Toulon, va d’ici quelques mois s’attaquer au record du Pacifique entre Los Angeles et Honolulu détenu depuis 2008, par le skippeur Lemonchois et ses dix équipiers, sur le maxi-catamaran Gitana 13, armé par le Baron Benjamin de Rothschild, en 3 jours 22 heures 27 minutes 46 secondes, faisant tomber le précédent temps de référence, alors détenu depuis 2006, par Olivier de Kersauson et son équipage à bord de Geronimo, en 4 jours, 19 heures, 31 minutes (source : http://www.gitana-team.com).

Après avoir battu en 2009 le record absolu de vitesse à la voile avec 51,36 noeuds (95 km/h) avec l’Hydroptère (record depuis détenu par le kite-surfeur américain Rob Douglas à 55,65 noeuds de moyenne), le nouveau défi de Alain Thébault, skippeur et concepteur du trimaran expérimental, est de battre cet été, le record du Pacifique entre Los Angeles, et Honolulu (Hawaï, États-Unis).

 

photo-Guillaume-Plisson-Hydroptere
L' Hydroptère partira de Toulon ou de Barcelone courant mai, où un cargo le transportera jusqu'à Los Angeles, point de départ de la tentative de record du Pacifique.

 

Pour s’attaquer cet été à ce record, Alain Thébault, disciple d’Eric Tabarly, s’est entouré de marins d’expérience, comme, Jean Le Cam, et dernièrement Yves Parlier, et de l’ancien skieur Luc Alphand (sacré « champion des champions » français par le journal L’Équipe en 1997). Pour Alain Thébault, le record est à la portée de l’Hydroptère-DCNS qui a déjà atteint plus de 60 noeuds en Méditerranée mais cette vitesse n’a jamais été homologuée.

A noter :

Le voilier le plus rapide de la planète, qui avoisine un budget global de 3 millions d’euros par an, naviguera à partir de 2012 aux couleurs des Filières du Talent, le programme social et sportif du groupe français et sponsor du bateau pour trois ans DCNS. Alain Thébault et son équipe s’associent pour trois ans à un défi citoyen dont la philosophie peut se résumer ainsi : « La passion de la mer au service de la transmission du savoir. » A ce titre, l’oiseau de carbone volera sous un nouveau nom : l’Hydroptère DCNS.

Vidéo : L’Hydroptère l’aboutissement d’un rêve.

A savoir :

Au menu des tentatives des records de traversées :

2012 record de la traversée du pacifique détenu.

2013 : record du tour des iles Britanniques et des 24 H.

2014 : tentative du record de l’Atlantique détenu en 3 J 15 H par Pascal Bidegorry.

Photos : Guillaume Plisson (http://www.google.fr).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom