Hugo Pratt, créateur du célèbre aventurier Corto Maltese, s’expose à Paris.

0
741
photo-Hugo-Pratt-corto
La Pinacothèque de Paris consacre du 17 Mars au 21 Août 2011, une superbe exposition à Hugo Pratt, illustrateur italien et créateur du célèbre aventurier Corto Maltese.

Depuis la rétrospective du Grand Palais en 1986, c’est la première fois que Paris accueille une exposition consacrée à l’œuvre de cet artiste italien hors norme, considéré comme l’inventeur de la bande dessinée littéraire. En 2009, la cité maritime de Cherbourg lui avait cependant consacré une rétrospective au Musée Thomas Henry, intitulée « Périples secrets ». Quatre ans plus tôt, en 2005, la ville italienne de Sienne avait organisé une grandiose exposition « Hugo Pratt, Périples imaginaires » avec 350 orignaux dont de très nombreuses aquarelles.

A travers cette grande rétrospective, le public pourra découvrir toute l’étendue du talent du créateur de Corto Maltese. Cette exposition présente plus de cent cinquante aquarelles, pour la plupart peu connues du grand public, ainsi que des planches historiques, notamment la totalité des cent soixante-quatre planches de la mythique Ballade de la mer salée. C’est dans cet album qu’en 1967, Corto Maltese, le marin né à La Valette et battant pavillon anglais,voit le jour – personnage secondaire de prime abord-. Des dessins à l’encre de Chine, des cases très graphiques, et le récit en italien. Il faudra attendre trois ans de plus pour qu’une planche de Corto soit publiée en France… dans Pif Gadget. A l’époque cela passe mal, des lecteurs écrivent même à la rédaction pour arrêter la publication de ces dessins…

A noter :

Les aventures du marin au long cours passionnent toujours autant, pour preuve, ses portraits se vendent une fortune : 247 000 euros un portrait à l’encre de chine.

Vidéo Hugo Pratt nous parle de Corto Maltese.

A savoir :

Hugo Pratt est né en 1927 à Rimini (Italie) et mort en 1995 en Suisse. Cet artiste hors normes, grand séducteur et voyageur infatigable, publiera, après la Ballade de la mer salée, et toujours avec succès d’autres aventures de Corto Maltese, comme « La Fable de Venise », la ville de son enfance, « Les Helvétiques », ou « Mû », inspirée par un voyage à l’île de Pâques et dernière histoire du marin de légende originaire de Malte. Après une expédition en Patagonie, Hugo Pratt avait aussi créé « Tango », une histoire sur la traite des blanches en Argentine. Il a illustré des poésies de Kipling, des sonnets érotiques de Giorgio Baffo ou les « Lettres d’Afrique » d’Arthur Rimbaud.

Pour plus de renseignements :

Source de l’article « Pinacothèque de Paris » (Paris 8e) : http://www.pinacotheque.com
Du 17 mars au 21 août 2011 – Tarifs : 8 et 10 euros.

Source de la photo : http://www.passion-estampes.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom