Hervé Neukomm a rallié l’Équateur au Brésil, par le Pérou en bateau-vélo.

1
981
PHOTO-Herve-Neukomm-et-son-bici boat_dans_l_eau
Hervé Neukomm a construit son bateau «Pura Vida» en Equateur, avec l’aide d’un charpentier et d’une équipe travaillant au sein d’un atelier mécanique. Il a vogué sur près de trente cours d’eau.

Afin de sensibiliser les jeunes à la réalité de la déforestation de l’Amazone et la menace d’extinction des peuples indigènes, un Vaudois de 34 ans, a rallié l’Équateur au Brésil, par le Pérou, à l’aide d’un bateau de pêche traditionnel, propulsé à la seule puissance de ses mollets.

Mariage réussi entre un vélo suisse et un bateau brésilien :

C’est en Équateur qu’il élabore son projet. Traverser le bassin de l’Amazonie en bateau-vélo. Pour cela, le Suisse Hervé Neukomm fabrique un hydro-cycle, une embarcation, à l’image des bateaux que l’on trouve sur le fleuve Mississipi, en Amérique du Nord.

En deux mois, le Bicyboat (contraction d’une bicyclette et d’un bateau), était construit. Comme la plupart des bateaux qui sillonnent l’Amazone, il est assez étroit. « C’était indispensable pour naviguer à travers la forêt. Construit en cèdre et muni de deux hélices, l’arrière du bateau ne s’enfonçait que de 4 à 5 centimètres dans l’eau. J’avais la sensation de voler sur l’eau« .

Parti le 26 juin dernier de l’Equateur pour arriver au Brésil aux portes de l’Atlantique, il a navigué sur quelques 7500 km à 10 km/heure à la découverte de la faune et de la flore amazoniennes. Il décrit lui même cette aventure : « Des moments terribles, magnifiques, inoubliables. Intensif et réel, ainsi peut se résumer le vaste bassin amazonien« .

Vidéo : Hervé Neukomm a rallié l’embouchure de l’Amazone sur son vélo-bateau.

A savoir :

Avant de se lancer avec son Bicyboat, baptisé « Pura Vida », Hervé (hôtelier et aventurier) avait déjà parcouru environ 40’000 kilomètres à vélo, mais sur terre.

Site officiel de Hervé Neukomm :http://www.hervepuravida.com

1 COMMENTAIRE

  1. […] Afin de sensibiliser les jeunes à la réalité de la déforestation de l’Amazone et la menace d’extinction des peuples indigènes, un Vaudois de 34 ans, a rallié l’Équateur au Brésil, par le Pérou, à l’aide d’un bateau de pêche traditionnel, propulsé à…  […]

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom