Grand prix du Gabon (class 1 offshore) : décès du pilote britannique, Willam Nocker.

0
2062

Découvrez la vidéo de l’accident spectaculaire survenu lors du Grand prix du Gabon, qui a coûté la vie au pilote britannique, Willam Nocker.

photo-William-Nocker
William Nocker 47 ans, est décédé après que son bateau ait percuté deux vagues, avant de se retourner.

 Le Grand Prix de bateaux à moteur offshore classe 1, organisé pour la première fois à Libreville en Afrique, s’est soudainement assombri, suite à un malheureux accident qui a causé la mort d’un pilote de l’équipe norvégienne, Welmax Offshore Racing. Ce grand prix avait démarré, vendredi dans la capitale gabonaise, et constituait la 2ème des six étapes de la compétition, après celle de Doha au Qatar (1ère étape).

L’accident s’est produit lors du 4ème et avant-dernier tour d’un circuit de 8 km, lorsque, lancé à toute vitesse, le bateau N° 9, Welmax, représentant l’écurie Welmax offshore racing team, piloté par Willam Nocker, s’est retourné après une violente embardée. La course a été aussitôt interrompue pour permettre aux secouristes de porter secours sur place à Willam Nocker et à son co-pilote Kurt Olsen, de nationalité norvégienne, qui ont été immédiatement transportés à l’hôpital d’Instructions des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville.

Dans son rapport, le médecin légiste a indiqué que Willam Nocker est décédé sur le champ, tandis que le co-pilote, Kurt Olsen, a été admis dans l’unité des soins intensifs de l’hôpital d’instruction des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville.

 

PHOTO_grand_prix_gabon
Le Grand prix du Gabon a été suivi par au moins 900 millions de téléspectateurs à travers le monde.

Les organisateurs ont annulé la course de samedi 14 juillet et toutes les activités prévues, en hommage au pilote disparu et en solidarité avec sa famille, souligne le communiqué.

Une enquête de l’Union internationale motonautique (UIM) est en cours pour tenter de faire la lumière sur les circonstances de cet accident, indique le texte, ajoutant qu’un bilan de l’état de santé du second pilote sera régulièrement communiqué. L’Union Internationale Motonautique (UIM) fera un point régulier de la situation.

A noter :

On compte au minimum 8 bateaux bimoteurs, d’une puissance allant de 850 jusqu’à 1700 chevaux, V8 et V12, ayant participé au grand prix de Libreville dénommé « le grand prix du Gabon ». Les bolides peuvent atteindre 250 km/h. Les pilotes sont originaires d’une dizaine de pays dont le Brésil, les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Koweït, la Norvège, l’Angleterre, l’Italie.

La vidéo de l’accident du 13 juillet 2012.

A savoir :

Le Victory team a remporté la première étape du ‘ »Grand prix de Libreville’’. Parti en pôle position, après avoir réalisé aux essais, qui ont eu lieu jeudi, un temps de 3mn 08s 39 , Victory Team a également remporté la première étape de la compétition, devant Luca F. Fendi Racing, parti également en deuxième la veille avec 3 mn12 sec 04 et Abu Dhabi, classé 3ème aux essais avec un chrono de 3mn 14 sec 89.

Pour info :

Doha et Libreville sont les deux premières étapes de la course. L’Italie, Abu Dhabi, Dubaï et la Chine accueilleront les prochaines étapes.

Source photos et vidéo : http://gabonreview.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom