Gehull, Benji 380, une gamme de dériveurs race board.

4
3114
Benji 380 des sensations de funboard.

Historique :

Sélectionné par la Fédération Française de Voile comme support du Stage National de Détection Espoirs 2008.

Yvan Gerber, l’architecte du Benji, souhaitait un engin offrant dans la brise des sensations de funboard tout en étant très stable et facile à manœuvrer. Lignes tendues, bau maximum sur l’arrière, surface mouillée minimum, mât autoporteur et doté d’une voile lattée 3D de 8 m2 en mono- film transparent, directement inspirée du funboard, ou d’une voile Dacron semi-lattée de 6 m2 pour l’initiation. Le shape du Benji est évolutif et possède un gros potentiel notamment par fortes conditions.

Les points forts de ce shape, hormis les performances, sont la stabilité, la sécurité et son ultra maniabilité, ainsi que sa facilité de mise en œuvre : il faut moins de dix minutes pour tout gréer avant d’appareiller.

Il faut moins de dix minutes pour tout gréer avant d'appareiller.

Présentation de la gamme Benji :

Benji 380 RR / RRS.

Ultra moderne, rapport accessibilité/performance maximal, plage d’utilisation (5-20 nœuds).

Reprenant la même plateforme que le Benji 380 ionic S, le benji 380 RR est équipé d’un gréement bi-radial RR 9 m² et d’un accastillage haut de gamme Harken et Holt. Inspiré des planches formula, le RR convient spécialement pour le light planning.

Benji 380 Isotop.

Tout paraît facile pour ce waver, le Benji 380 Isotop se distingue des deux versions précédentes en adoptant une dérive plus courte ainsi qu’une voile crosscut Isotop 6.50 m². Il peut également évoluer avec une voile Race 7.90 m².

Benji 380 Ionic / Ionic S.

Ultra moderne, objectif minceur pour ce dériveur en sandwich PVC réticulé réalisé sous vide qui ne pèse que 50 Kg (coque nue Ionic S). Le Benji 380 Ionic S est équipé d’un gréement crosscut Ionic 7.90m² de série et d’un accastillage haut de gamme Harken et Holt. Il peut recevoir une voile Basic 6.50 m² pour un usage junior ou comme petite voile d’appoint.

En bref :

Lignes tendues, bau maximum sur l’arrière, surface mouillée minimum, cut stem, tout y est. Le shape du Benji est évolutif et possède un gros potentiel notamment par fortes conditions.

Les points forts de ce dériveur race board hormis les performances sont la stabilité, la sécurité et son ultra maniabilité.

Fiche technique du Benji :

Architecte : Ivan Gerber

Constructeur : Gehull

  • Longueur : coque 3,79 m
  • Largeur : 1,57 m
  • Tirant d’eau : 0,55 m
  • Poids : 60 kg (polyester) ou 50 kg (sandwich)
  • Voile : 6- 8 et 9 m2

Vidéo Benji 380 RR Ultra moderne.

A savoir :

Le modèle Benji 380 RR précurseur du concept « smart board », dispose d’un shape no nose et d’un gréement autorégulé qui ouvre dans les surventes, le Benji 380 RRS met à la portée de tous la voile légère combinée à des performances élevées.

Développé en collaboration avec Laurent Allard, la voile 9m2 est réalisée en film PX005 2,5 mil d’épaisseur et dispose d’une coupe orientée bi radiale (d’où l’appellation RR).

Le Benji 380 RRS intègre un mât hybride composé d’une embase aluminium (Gehull carbon plug) surmontée d’un mât deux parties carbone surfacé Aramide sur mesure Nautix. Le système d’embase unique fait l’objet d’un brevet déposé par Gehull.

Gehull, son fabricant est l’inventeur du concept « Smart board« .

Prix version Isotop école 5 490 € complet.

Version Ionic en sandwich airex-verre-polyester avec accastillage régate, 6 190 €. Voile Monofilm 3D 8 m2 ou Dacron 6 m2 au choix, sans variation de prix (tous les prix indiqués sont variables, selon les fournisseurs).

Visitez le site officiel  du constructeur : http://www.gehull.com

4 COMMENTAIRES

  1. effectivement le benji rrs est une vraie bombe pas trop exigeante physiquement avec des sensations de planning proche de la planche sans etre rince au bout d’une heure si l’on n’est pas une bete.super finition super shape et le concepteur ivan gerber est très disponible.une belle réussite à la française cocorico!!!

  2. @sauer françois.Bonjour.Je constate que ce dériveur fait la joie de ceux qui le pratiquent, et je m’en réjouis ! D’autant que le projet, une frêle esquif au départ, est né d’un ingénieur matériaux du CEA de Grenoble passionné par la voile. La société Gehull a fêté ses 5 ans en juin de cette année.Pour info, la société prévoit de développer la monotypie par de nouveaux modèles et de confier ses licences de distribution et de fabrication, tout en s’investissant à la création d’un centre d’essais ou d’un championnat national pour accroître sa notoriété. Souhaitons lui bon vent.Au plaisir de vous relire.A.Sheller

  3. salut à tous, je me permets de poster ici pour vous indiquer l’adresse d’un petit blog sans prétention mais essayant de rassembler les propriétaires de Benji 380 pour des échanges de réglages, nav’, et pourquoi pas pour se retrouver pour des run communs sur ce formidable support !!
    Pour ma part je suis basé à Rennes et Angers.
    Bon vent bon surf

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom