Explosion de la centrale de Fukushima: quelle menace sur le milieu marin?

0
768

Alors que les autorités gouvernementales et scientifiques japonaises ont bien du mal à maîtriser cet accident nucléaire, les premiers commentaires semblaient minimiser l’impact sur l’environnement du simple fait que les vents poussaient les vapeurs radioactives vers l’océan pacifique.

 

prevision-vent-fukushima-image
Prévision météo sur la direction des vents pour les 13 et 14 mars 2011.

Mais qu’en sera-t-il de l’impact sur le milieu marin? Là encore l’effet semble actuellement sous-estimé, voir ignoré.

Les deux schéma ci-dessous illustre les diverses possibilités de contamination de l’hydrosphère à partir d’une source de pollution radioactive, et les principaux modes de contamination et d’irradiation des organismes aquatiques.

contamination_hydrosphere-image

L’hydrosphère peut être contaminé selon diverses possibilités qui sont principalement les précipitations depuis l’atmosphère, le lessivage des sols pollués, la lixiviation des déchets et les rejets liquides directs. (Figure extraite de Amiard-Triquet et Amiard, 1980). (Radioécologie des milieux aquatiques, Amiard-Triquet et J.C. Amiard, p 29)

contamination_irradiation_organismes_aquatiques-image

Dans la contamination radioactive, il existe une contamination externe (principalement due aux adsorptions cutanée et branchiale) et une contamination interne résultant soit d’une absorption cutanée, branchiale ou digestive, soit d’une ingestion de nourriture contaminée. De la même façon, il est classique de distinguer une irradiation externe et une irradiation interne. (Figure extraite de Amiard-Triquet & Amiard, 1980).

Vos commentaires éclairés sont les bienvenus.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom