Etienne Daho nouvel album : Les Chansons de L’Innocence Retrouvée (Polydor).

1
1232
photo-Etienne-Daho
Étienne Daho né le 14 janvier 1956 à Oran (Algérie), est issu de la vague du rock rennais du tout début des années 1980.

Le chanteur auteur-compositeur-interprète, à la voix suave si particulière, a décidé de collaborer pour ce nouvel opus intitulé « Les Chansons de L’Innocence Retrouvée », avec un ami de longue date, Jean-Louis Piérot, co-fondateur du groupe « Les Valentins », et surtout producteur d’albums majeurs de la scène française comme « Suppléments de mensonge » d’Hubert-Félix Thiéfaine ou « Fantaisie Militaire » d’Alain Bashung. Par ailleurs, il a déjà travaillé avec Renan Luce ou Brigitte Fontaine, mais aussi sur le septième album de Daho, Corps et armes. Plus ponctuellement, Daho a également fait appel à Dominique A., qui signe un titre, mais aussi, Debbie «Blondie» Harry et l’ex-Chic Nile Rodgers.

Six ans après la sortie de « L’invitation », et « Le Condamné à mort en 2010 », Etienne Daho (57 ans), est de retour avec un album de onze titres léchés et hyper produits, enregistré à Londres et à New York, qui se veut littéraire et cinématographique, riche et touchant, et qui est truffé de références à Camus, Bacon, William Blake, ou encore Giacometti.

photo-_DAHO_Les_Chansons_de_L_Innocence_Retrouvee
La pochette du nouveau disque d’Etienne Daho «Chansons de l’innocence retrouvée».

Disponible en France depuis le 18 novembre, le nouvel opus d’Étienne Daho devait initialement paraître quelques semaines plus tôt, au mois d’octobre. Mais de graves problèmes de santé ont forcé le chanteur et son équipe à repousser sa commercialisation. Suite aux complications engendrées par une péritonite, Étienne Daho a dû faire face cet été à une septicémie et subir une seconde intervention chirurgicale.

La pochette de son nouvel album censurée par la RATP :

La RATP a refusé d’exposer dans les stations de métro et de RER de Paris et d’Ile-de-France les affiches promotionnelles du dernier album d’Etienne Daho (voir photo original ci-dessus). Le visuel en noir et blanc, que l’on retrouve dans les couloirs de la RATP, un bandeau « Etienne Daho L’innocence retrouvée » cache les seins de la jeune fille brune.

Vidéo clip : extrait « La peau dure » tiré de l’album « Les Chansons de L’Innocence Retrouvée ».

A savoir :

Etienne Daho se produira entre autres, les 4 et 5 avril 2014 au Zénith de Paris !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom