Etats-Unis : Indianapolis se met à l’ Autolib.

0
620
photo-indianapolis_capitol
La ville d’Indianapolis, dans le Midwest américain, a décidé de s’équiper de 500 véhicules pour un montant de 35 millions de dollars.

Après le pari réussi de l’Autolib signé Bolloré (PDG du Groupe), lancé il y a deux ans dans la capitale française, le 5 décembre 2011, le service de location en autopartage de voitures électriques, les Bluecar, a convaincu les Parisiens. En effet, plus de 3,5 millions de locations ont été effectuées, soit plus de 10.000 par jour. En janvier 2013, la société se réjouissait d’atteindre un million de locations.

Pour info :

Deux ans après son lancement donc, le service Autolib’(calqué sur le Vélib’), encouragé par une forte demande et un succès qui se confirme jour après jour, poursuit son chemin avec plus de 830 stations et 4 300 bornes de charge à Paris et en métropole.

A noter :

Depuis le 11 octobre 2013, les véhicules électriques du groupe sont disponibles à Lyon, sous le nom de BlueLy. Un investissement de 20 millions d’euros pour une flotte de 250 véhicules en 2014, contre les 2.000 disponibles à Paris. Selon Lyonmag.com, il faudrait que 7.000 personnes s’abonnent pour que le service devienne rentable.

Autolib marque un premier pas à l’étranger :

Les Autolib devraient aussi s’installer à Bordeaux, mais également à Indianapolis. La ville américaine, plus connue pour ses pickups et sa course automobile, compte s’équiper de 500 véhicules électriques, un marché d’un montant de 35 millions de dollars.

Vidéo : pari réussi pour l’Autolib de Bolloré.

A savoir :

Aux Etats-Unis plusieurs agglomérations, comme New York, Chicago ou encore San Francisco, se sont déjà lancées dans des systèmes de partage de voitures. Mais Indianapolis est la première à se lancer dans l’électrique. Pour le groupe Bolloré c’est l’occasion de faire ses preuves outre atlantiques.

Source vidéo : http://www.bfmtv.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom