Éric Tabarly « Victoire en solitaire », ou comment un formidable navigateur entre dans la légende.

2
1143
Bien qu'amateur de voiliers anciens (en bois), Éric Tabarly jouera également un rôle d'avant-gardiste dans le développement du multicoque en concevant son trimaran Pen Duick IV, en 1968.

Amoureux des voiliers et de la course au large, cet homme hors du commun formera toute une génération de coureurs océaniques ((Alain Colas, Michel Desjoyeaux, Jean Le Cam,…), et contribuera par ses victoires au développement des activités nautiques en Bretagne mais aussi en France. Officier marinier pilote de l’Aéronautique navale, puis officier de marine jusqu’au grade de capitaine de corvette (équivalent de commandant), Éric Tabarly  se passionnera très tôt pour la course au large et remportera plusieurs courses océaniques notamment l’Ostar (transat anglaise autour du monde), en 1964 avec Pen Duick II et 1976 avec Pen Duick VI, mettant ainsi, fin à la domination anglaise dans cette spécialité.

Résumé du livre:

En juin 1964, un enseigne de vaisseau encore inconnu perce la brume après une course transatlantique en solitaire. Éric Tabarly vient de battre le favori, Francis Chichester, de soixante-sept heures et trente-cinq minutes. « Victoire en solitaire » est un récit capital car il campe Tabarly à l’aube d’une très grande carrière et raconte ce qui fut la plus grande compétition à voile de tous les temps. Tabarly a engendré un bateau époustouflant, moderne et léger. Une nouvelle architecture navale est née. Un formidable navigateur entre dans la légende.

A noter :

Éric Tabarly « Victoire en solitaire » est édité chez Arthaud au prix d’environ 20 euros.

A savoir :

Né à Nantes (Bretagne) le 24 juillet 1931 , Éric Tabarly décèdera en mer d’Irlande, au large du Pays de Galles, dans la nuit du 12 au 13 juin 1998, alors qu’il convoyait en équipage Pen Duick, pour un rassemblement de voiliers construits sur plans Fife en Écosse. Il aurait été projeté en mer par le pic de la voile aurique du bateau au cours d’une manœuvre de réduction de voilure. Le 20 juillet 1998, son corps fut retrouvé aux environs de Waterford (Irlande) par des pêcheurs d’Irlande. (pour en lire + c’est ici)

Retrouvez l’article lié à Eric Tabarly ici

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom