Ecocéane a baptisé à Paris son navire de dépollution offshore, le Workglop 128.

2
834
photo-Workglop-128-ecoceane
Conçu par la société Ecocéane, le Workglop 128 est un outil indispensable pour la sécurité et la protection de l’environnement.

Baptisé ce mardi 27 septembre à Paris, non loin de la Tour Eiffel, le Workglop 128, un navire long de 12,80 mètres, avait pour parrain son Excellence Sheikh Hassan Bin Jabor Al-Thani, Président de la Qatar Marine Fédération, et pour marraine, la Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui était d’ailleurs absente de la cérémonie pour cause de négociations à Bruxelles.

Le Workglop 128 est destiné à l’industrie pétrolière. Conçu à Paimpol, dans les Côtes d’Armor, par la société Ecocéane, ce navire « intelligent » et polyvalent, peut à la fois, servir de bateau de services mais aussi de bateau de dépollution, avec un champs d’action qui va du littoral aux zones portuaires. Cette gamme de bateaux, capable de travailler jusqu’à force 6, allie les qualités d’un bateau de travail (Supply) à celles d’un navire de récupération des déchets flottants solides et liquides.

Caractéristiques du navire :

Carène en «V»
Flotteurs intégrés étanches
Tous vérins commandés par centrale hydraulique
2 moteurs inboard pour le déplacement
Vitesse de déplacement : 12 noeuds

Transport passagers : 12 personnes
Lance incendie
Charge utile : 3,5 tonnes
Grue : 4t/m
Nettoie ou dépollue 35 000 m2/heure
Capacité de stockage hydrocarbures de 8000 litres (illimitée par transfert en continu dans des bâches).

A noter :

Ateliers Normand a réalisé un montage mécanique innovant pour plus de confort d’utilisation du nouveau prototype de navire de dépollution du chantier Ecocéane de Paimpol. Le Workglop (WG 128) est équipé de trois moteurs diesel Volvo Penta. Ces derniers sont réfrigérés par des échangeurs et les lignes d’arbre sont lubrifiées à bain d’huile. Cela permet la navigation dans les nappes de pétrole. Pour en lire + c’est ici

Le bateau de services et de dépollution Workglop 128.

A savoir :

Ecocéane créée en 2003, se consacre exclusivement à la recherche, au développement, à la construction, et à la commercialisation de navires, dont elle détient les brevets, pour le ramassage des hydrocarbures et déchets solides flottants en mer. Sont intégrés dans sa structure, un bureau d’études et un chantier naval spécialisé en construction aluminium.

Le Workglop, est une gamme de navire (WG 106 – WG 117 – WG 128), qui utilise les techniques de dépollution mises au point par Ecocéane. Les bateaux filtrent l’eau qui passent entre leurs coques. Les macro-déchets sont stoppés par un panier et les hydrocarbures passent dans un séparateur avant d’être stockés sur d’autres navires. Le prix de base d’un Workglop est d’environs 1,5 million d’euros.

Source  vidéo : http://www.ecoceane.com

Retrouvez l’article « Ecocéane, un petit chantier naval de Paimpol (Côtes d’Armor), envoie un prototype de bateau dépollueur en Louisiane » ici

2 COMMENTAIRES

  1. Slt

    je trouve très intéressant ce bateau pour résoudre le problème de pollution marine quant nous savons que c’est difficile le nettoyage en ces lieux.aussi je voudrais savoir quel est le prix de cette engin.
    Merci

    HJF

  2. Bonjour. Ecocéane dont le chantier naval est localisé à Paimpol dans les Côtes d’Armor, poursuit son développement dans le domaine du bateau dépollueur du futur, et propose avec les « Work-glop », une nouvelle gamme de navires (WG 106 – WG 117 – WG 128) dont l’objectif n’est plus seulement de proposer exclusivement des dépollueurs, mais des bateaux de travail classiques équipés des dispositifs de dépollution. Le Work-glop 128 bateau de dépollution et travaux offshore, d’une capacité de récupération de 80m3/h d’HC, est proposé au prix d’environ 1,5million d’euros. Concernant l’actualité d’Ecocéane, elle menace de départ à l’étranger, suite à un catamaran dépollueur innovant en panne de soutiens français et européen. Pour lire l’article : http://www.romandie.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom