Dufour 310 Grand Large, un croiseur rapide et harmonieux.

4
5684
PHOTO_dufour_310-GL_2014
Le Grand Large 310 incarne le style de navigation que Dufour a introduit dans ses bateaux ces 50 dernières années.

Dévoilé en avant première mondiale à Paris en décembre dernier, ce 310 de 31 pieds, du constructeur français, se décline dans le concept des Grand Large, une gamme devenue légendaire, découverte avec notamment, les 335, 410 et 500, mais dans un format un peu plus réduit. Positionné comme l’un des leaders sur le marché international de la plaisance à voile, le chantier français Dufour continue d’étoffer sa gamme Grand Large, avec ce 310, un bateau alliant confort, performance et design intemporel.

Ce nouveau voilier qui se veut rapide, se manipule avec beaucoup de plaisir :

Bien équilibré, confortable et simple à diriger, même en solitaire, le pont du Dufour 310 GL est une évolution du design utilisé récemment dans les Dufour 410 et 500 inspiré de la forme originale de “l’Arpège”. Du côté du cockpit, le bateau offre une double barre à roues en standard ainsi qu’un double safran afin de garantir un équilibre et un contrôle parfait du bateau même à la gite. Quant au plan de voilure il présente un haut ratio afin d’optimiser la performance, aidé d’un foc auto-vireur qui assure une simplicité d’utilisation maximale en équipage réduit.

photo-Dufour-310-GL-agencement-intérieur
Pour cette nouvelle unité, une attention toute particulière a été apportée à la luminosité.

L’agencement intérieur est proposé en deux cabines, une grande cuisine et une grande salle de bains. Une attention toute particulière a été apportée à la luminosité : les hublots de coque et de pont apportent une grande lumière naturelle ce qui rend la vie à bord de ce bateau très plaisante. Par ailleurs, vous serez très certainement séduits par la finesse des matériaux et l’attention apportée aux détails.

Comme vous voyez, il y a beaucoup de raisons qui font que ce modèle est si particulier, à commencer par sa conception. Une fois de plus Dufour Yachts a fait confiance au design talentueux et innovant d’Umberto Felci, architecte italien avec lequel le chantier français a remporté en 2012, le prix américain et européen du bateau de l’année avec le Dufour 36 Performance.

photo_gv-dufour-310
Animée par une authentique passion pour la mer, l’entreprise a su allier pour ce 310 GL, design, technologie, performance, innovation et sécurité.

Caractéristiques :

  • Catégorie: Voiliers Dériveur
  • Type: Lesté
  • Longueur Hors Tout: 9.67 m
  • Longueur à la flottaison: 8.70 m
  • Bau maximum: 3.20 m
  • Tirant d’eau quillard: 1.90 m
  • Tirant d’eau quille relevable: 0.95 m
  • Déplacement Lège: 4940 Tonnes
  • Nb. Cabine: 2
  • Nb. Couchette: 6
  • Nb. Salle de Bain: 1
  • Moteur diesel 20 CV Volvo
  • Propulsion: Sail-Drive
  • Catégorie de conception B

Vidéo : Dufour 310 Grand Large.

A savoir :

Une attention toute particulière a été apportée à la simplicité d’utilisation de ce bateau, qui peut aussi être équipé d’un lest rétractable. L’idéal pour une navigation dans les lacs ou en eaux peu profondes.

Prix à partir d’environ 90.000 euros (hors options), avec moteur Volvo diésel de 20CV.

4 COMMENTAIRES

  1. Un avis sur un voilier ne contenant pas un seul point négatif… rend l’ensemble de l’avis très peu crédible… Même les essais des Hallberg Rassy 64 et autres Amel 64 (bateaux > 1 000 000 €) retrouvent des points négatifs.

    Cordialement,

  2. @Bonjour.Vous comprendrez que notre rôle n’est pas de donner notre avis sur tel ou tel bateau, mais bien d’informer ou de guider nos lecteurs. Notre point de vue en tant que journalistes s’arrête là! Nous n’avons pas le monopôle du goût et du ressenti. Par ailleurs, nous faisons confiance à nos lecteurs assidus, passionnés par tout ce qui navigue, qu’ils soient novices ou navigateurs confirmés, pour nous faire part de leurs expériences, désenchantements ou satisfactions, sur l’un des sujets que nous avons traités, et cela par le biais d’un commentaire. Pour rejoindre votre commentaire, qui ne manque toutefois pas d’intérêt, et si je peux donner un petit conseil, le mieux pour un futur acheteur, est de visiter et d’essayer autant de bateaux que possible et de voir ce qui lui correspond le mieux (programme de navigation/qualité/équipements/prix/valeur de revente). Au plaisir de vous relire. Cordialement
    Alain Sheller

  3. Bonjour,
    Avec 2 amis et ma femme, nous avons loué ce bateau pendant 3 jours autour de La Rochelle… Notre avis est globalement négatif même si le grand weekend a été fort sympathique !
    Voici la liste des petits et grands reproches que nous lui faisons (en toute modestie… Nous ne sommes pas des spécialistes) :
    – La cabine avant ne peut recevoir que des personnes de moins de 1m70 (raté pour nous !)
    – Le plan de cuisine a des rebords très insuffisants et s’il y a un peu de houle, cela nécessite une grande concentration pour ne pas éparpiller les tomates ou les verres de la vaisselle partout.
    – La couchette arrière est bien mais possède une excroissance curieuse (pour un bébé ?)
    – Les wc sont immenses… Est-ce utile ?
    – Les winchs pour le foc sont proches des barres, mais peu pratiques (la position d’utilisation est désagréable)
    – Les 2 autres winchs sont loins du poste de pilotage… En cas d’urgence, il faut se précipiter au travers des passagers pour libérer la GV (par exemple)
    – Les deux roues prennent un espace fou et nous ne sommes vraiment pas convaincu de leur utilité… D’autant que la place assise de chaque côté est très inconfortable (sur le modèle loué) : On glisse en arrière et on a des barres en inox pour coussins.
    – Les bancs arrières ont des formes curieuses… arrondies vers le haut… On ne sais pas vraiment comment s’y installer confortablement.
    – L’attache d’écoute de baume est au milieux du carré… pas de table, donc, à l’extérieur… Mais surtout, danger en cas d’empannage mal préparé pour les passagers (les bouts fouettent le banc)
    – Les compas sont placés trop bas (et sont trop éclairés la nuit)
    – Les commandes moteurs sont vraiment mal placées (toujours sur le modèle loué… ce n’est peut-être pas général)
    – Plus embêtant, la proue tape sans cesse et bruyamment à la moindre houle (courage à ceux qui veulent dormir à l’avant !)
    – Les manoeuvres au port sont malaisées en raison du double safrans (le bateau ne change de cap que s’il a de l’hère)… On s’y fait, mais ça va nécessitera l’hélice d’étrave pour certains.

    Bon… c’est beaucoup à charge… Mais je crois que ça équilibre un peu les tests « officiels » qui ont donnés tous les points positifs du modèle.

  4. @Bonjour. Merci infiniment d’avoir pris le temps de nous faire part de votre expérience, qui va je l’espère inspirer d’autres personnes…
    Au plaisir de vous relire
    Alain Sheller

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom