Douarnenez (Finistère) : le départ de la Mini-Transat en solitaire, a été reporté.

1
393
photo-voiliers_mini-transat
Pour cette nouvelle édition, les concurrents s’élanceront de Douarnenez avec en ligne de mire Pointe à Pitre en Guadeloupe.

Le départ de la 19e édition de la Mini-Transat, initialement prévu dimanche 13 octobre 2013, à 13 h, a été repoussé pour cause de conditions météo particulièrement défavorables au niveau du Cap-Finisterre, en Galice. Samedi soir, lors du briefing des skippers, la direction de la course a indiqué qu’il y aurait « peut-être une fenêtre météo favorable au milieu de cette semaine, mercredi ou jeudi. Mais c’est encore très incertain ».

Vidéo : départ de la Mini Transat reporté : explications

A savoir :

Décriée à ses débuts, cette course longue de 4 021 milles, est une véritable école de la course au large et en solitaire. En effet, le skipper doit être polyvalent et autonome pour faire avancer son bateau malgré l’exigence de cette transaltlantique. De nombreux grands noms de la voile contemporaine sont passés par la Classe Mini : Loïck Peyron et son frère Bruno Peyron, Jean-Luc Van Den Heede, Marc Thiercelin, Yves Parlier, Laurent Bourgnon et son frère Yvan Bourgnon, Isabelle Autissier, Michel Desjoyeaux, Ellen MacArthur, Roland Jourdain, Lionel Péan, Marc Guillemot, Thomas Coville, Catherine Chabaud, Lionel Lemonchois, Jacques Caraës, Patrice Carpentier, Thierry Dubois, Halvard Mabire, Didier Munduteguy, Yannick Bestaven, et bien d’autres, ont participé à la Mini Transat.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom