Doral Marine International, s’associe à un nouveau concessionnaire à Shanghai.

0
1403
photo-Doral-Marine-International
A la fin des années 90, le chantier naval Doral était devenu une entreprise qui rayonnait dans plus de 25 pays à travers le monde.

L’acquisition du chantier Québecois Doral Marine International, en 2010, par Monsieur Denis Poliseno, a redonné un second souffle à l’entreprise basée à Shawinigan, secteur Grand-Mère (Canada), qui a connu entre 2005 et 2010, des années difficiles : pertes d’emplois, baisse du carnet de commandes, et faillite en 2009. Après avoir péniblement gardé la tête hors de l’eau contre vents et marées, pendant toutes ces années, Doral Marine peut aujourd’hui regarder vers l’avenir.

photo-image-Doral-yacht-Alegria
Ce magnifique yacht de 50 pieds baptisé Alegria, sera proposé prochainement aux Chinois..

En effet, selon la source ( http://www.cyberpresse.ca), Doral Marine international s’apprête à livrer son premier modèle, depuis sa relance, un yacht haut de gamme de 50 pieds baptisé Alegria . Ce petit joyau des mers de 800 000 $ (une série qui avait été lancée en 2003 où près d’une dizaine de modèles avait été fabriquée avant la faillite de mars 2010), prendra la direction de la Chine, pays dans lequel l’entreprise vient de s’associer à un nouveau concessionnaire, à Shanghai.  Pour en lire + c’est ici

Vidéo présentation du Doral sport boat Alegria.

A savoir :

C’est en 1972, que Doral construit son premier bateau à Grand-Mère, Québec. C’est le début du rêve Doral! Avec une équipe de spécialistes et de techniciens, le chantier Canadien Doral développe une ligne de bateaux de plaisance, avec des standards de haute qualité et de performance.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom