« Défi Intégration », le premier équipage mixte à détenir un record océanique à la voile.

1
1010
photo-voilier-aventure-Defi_Integration
Le premier équipage mixte à détenir un record océanique, ayant obtenu ainsi la possibilité d'inscrire son nom aux côtés de de Tabarly, MacArthur ou Peyron.

Le bateau est le symbole rêvé d’une microsociété expérimentale où personnes valides et handicapées travaillent ensemble pour réaliser le même rêve. Partant de cela  « Défi Intégration »  a démontré qu’il était possible, avec tout ce que cela implique, tant au niveau technique que humain, de réaliser un exploit (battre un record transocéanique), en intégrant à part égale, sportifs valides et handicapés, à bord d’un voilier adapté, baptisé le « Jolokia » .

Résumé :

Le 8 septembre 2010, l’équipe de « bras cassés », composée de marins valides et handicapés, s’est élancée sur un record océanique entre Lorient et l’île Maurice, à bord de Jolokia, un 50 pieds open,  ralliant Port-Louis, en passant par le Cap de Bonne Espérance, le 15 novembre 2010, en 68 jours, 22 heures, 52 et 2 secondes. C’est le premier équipage mixte à détenir un record océanique à la voile (validé World Sailing Speed Record Council).

L’équipage était composé de deux quarts mixtes :

Le premier avec Justine Gaxotte, équipière valide (a participé à de nombreuses courses côtières et offshore dont deux Newport-les Bermudes et un championnat du monde de Farr 30), et David Viguier, équipier amputé fémoral (informaticien, moniteur de kayak), le second avec Olivier Brisse, équipier non-voyant (détenteur du record du monde de vitesse en planche à voile), et Nicolas Meisel, équiper valide (chercheur à l’Agence Française de Développement). A cela il faut ajouter le skipper Eric Bellion (consultant en partenariat et communication), hors quart, valide, et Chloé Henry-Biabaud, (réalisatrice et journaliste reporter d’images), équipier média hors manœuvre valide.

photo-aventure-Défi-Intégration
Le Jolokia a franchi la ligne d'arrivée et est venu accoster au Caudan de Port-Louis.

Concernant le bateau :

Le Jolokia, nommé d’après le piment le plus fort au monde est un 50 pieds open. Il a été choisi par l’équipe du « Défi Intégration » pour sa construction en aluminium et son adaptabilité.

Caractéristiques du bateau Jolokia « Rhum 50 » :

Architecte : Éric Baranger
Construction : chantier Grand Large, 2003
Adaptation : Chantier Marc Pinta
Longueur : 15,24 m
Bau (largeur) max. : 5,10 m
Déplacement : 10 T

Surface grand-voile : 76 m2
Surface génois : 68 m2
Trinquette : 38 m2
Spi asymétrique : 220 m2
Gennaker : 127 m2

A noter :

Le handicap tient l’une des premières places parmi toutes les discriminations sociales. six millions de personnes handicapées en France, rencontrent des difficultés d’intégration professionnelle et sociale.

Vidéo présentation du « Défi Intégration ».

A savoir :

Dans l’esprit de ce Défi « pionnier en termes d’intégration », deux livres sont disponibles. Tout d’abord « Libertalia« , le récit de Gérard Janichon (navigateur et explorateur, s’est fait connaître en réalisant un tour du monde à la voile de cinq ans au début des années 70) et « Défi intégration« , l’album photo de Nathalie Tufkenjian et Chloé Henry-Biabaud. Enfin, le film Jolokia, Odyssée d’une bande de « bras cassés » de Chloé Henry-Biabaud, diffusé dernièrement sur TF1.

Actuellement les Editions Gallimard proposent les deux ouvrages pour une seule aventure, au prix de 39 euros.

Retrouvez sur le site officiel l’équipe de « Défi Intégration » ici

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom