Le crabe yéti : un crustacé qui cultive des bactéries pour se nourrir.

0
988
PHOTO_yeti-crab
Le crabe yéti doit son nom aux longs poils ornant ses pinces qui ressemblent à une fourrure.

Une troisième espèce de crabe yéti, appelée Kiwa tyleri qui aurait colonisé les grands fonds de l’océan Antarctique.

La galathée (Kiwa hirsuta) ou crabe yéti, est un crustacé qui a été découvert en 2005 près de l’Île de Pâques, dans le Pacifique Sud, par une équipe française de l’Ifremer. Le Kiwa hirsuta a été la première espèce de galathée yéti jamais décrite.

En 2010, une équipe scientifique découvre une autre espèce de « crabes-yétis » appelée Kiwa puravida. Cette deuxième espèce a été observée dans l’Atlantique, au large du Costa Rica à environ 1 000 mètres de profondeur. Et enfin, plus récemment une équipe de biologistes britanniques de Southampton et de Cambridge a découvert dans les eaux hostiles de l’océan Antarctique, à 2 400 mètres de profondeur, une troisième espèce, appelée Kiwa tyleri qui aurait colonisé les grands fonds de l’océan Antarctique, l’une des mers les plus hostiles et froides de la planète….

Ce crabe poilu, officiellement nommé Kiwa, qui a reçu son surnom en ­raison de l’apparence poilue de sa carapace, mesure une quinzaine de centimètres environ, n’a pas d’yeux et cultive des jardins de bactéries sur ses pinces pour se nourrir. Celui-ci vit à côté d’écoulements de sulfure et de méthane que la communauté scientifique baptise suintements froids. C’est dans ce type de lieux que le crabe yéti agite ses pinces et nourrit ses fibres bactériennes, attrapant tout ce qui s’écoule. Et enfin, cette petite créature comme beaucoup d’autres animaux, est hélas, menacée par le réchauffement climatique.

Vidéo : le crabe yéti de l’océan austral.

A savoir :

Selon les chercheurs, la répartition des crabes yétis est fonction du sexe. Les femelles s’occupant des petits restent ainsi dans les eaux froides, moins toxiques. Les mâles grimpent quant à eux sur les reliefs pour rejoindre de meilleures conditions de vie. Rappelons que ce crustacé est omnivore.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom