« Coup de mer » sur le littoral azuréen.

3
1638
Il faut remonter jusqu'à l'hiver 1985 pour avoir des vagues de cette ampleur.

Actualité :

Des vagues de quatre à cinq mètres, parfois six mètres, ont provoqué dans l’après-midi du 4 avril, entre 15h et 16h, des dégâts très importants sur le littoral azuréen. A Nice, « la totalité des installations » sur les plages, de l’aéroport jusqu’au port, ont été emportées par les vagues. Ce très gros coup de mer, n’a pas fait de victimes, d’après un communiqué de la Préfecture des Alpes-Maritimes.

La totalité des installations sur les plages, de l'aéroport jusqu'au port, ont été emportées par les vagues.

Des dégâts moins importants étaient également signalés dans d’autres villes côtières des Alpes-Maritimes, comme à Villeneuve-Loubet et Saint-Laurent-du-Var.

A Cannes, il n’y a pas eu de dégâts conséquents sur la Croisette, qui doit bientôt accueillir le festival de cinéma, mais une jetée, où des voitures étaient stationnées, a été submergée. A Eze (Alpes-Maritimes), une personne, en tombant dans la mer, s’est fracturée la jambe, avant d’être prise en charge par le SAMU,  toujours selon la Préfecture.

La houle a été particulièrement violente entre Nice et Cannes.

Classement en zone de catastrophe naturelle demandé :

Le maire de Nice, Christian Estrosi, également Ministre de l’Industrie, a demandé à l’Etat le classement de sa ville en zone de catastrophe naturelle, une procédure qui facilite l’indemnisation, par les assurances, des personnes touchées.

Le maire de Cannes, Bernard Brochand, dont la ville va accueillir le célèbre festival de cinéma, a fait de même.

Vidéo  : Gros coup de mer sur la côte d’azur.

A savoir :

Les plages et la chaussée sud de la promenade des Anglais ont été fermées à la circulation, avec, à certains endroits, une fermeture totale, la mer traversant toute la largeur de la rue et pénétrant dans la ville. Quinze restaurants de plage, en tout, sont concernés, selon René Colomban, président du syndicat des plagistes de la Promenade des Anglais.

A Cannes, des vagues de huit à dix mètres ont été observées, une vingtaine de restaurants ont subi des « dégâts très importants », selon le directeur général des services, Alain Jouanjus.

Source de l’ article et des photos : AFP

3 COMMENTAIRES

  1. C’est dommage pour les Nicois, mais la Mer reste la Mer.
    Sur les cotes atlantique, bretonne et de la manche, c’est assez courant, dès qu’il y a beaucoup de vent.

  2. Je suis désolée de ce que je peux voir sur les vidéos et photos de la vague de 16h du 5 mais à Nice et à Cannes. Vielle niçoise de 80 ans, je vis en Suisse, mais tout ce qui se passe à Nice me touche profondément.
    Ce n’est pas la première fois que des grosses vagues envahissent la Baie des Anges, et que les galets sont jetés par la violence des vagues sue la promenade, tous les VRAIS niçois savent qu’un jour ( on espère jamais,) une catastrophe anéantira une partie de Nice.
    Je vous remercie des renseignements donnés j’ai encore beaucoup de famille proche dans mon pays que j’aime.
    Salutations Josette Boni, La Chaux-de-Fonds NE Suisse

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom