Couach 5000 Fly, le plus grand yacht en matériaux composites jamais réalisé en France.

1
2731
5000-fly
Couach 5000 Fly, un 50 mètres, conçu pour les traversées transatlantiques.

Petit historique du chantier :

La force de la marque repose depuis 1897 sur un savoir-faire traditionnel. A l’aube du deuxième millénaire et au sortir d’une crise internationale forte, le chantier naval Couach (CNC), plus que centenaire, continue de développer une stratégie, et rebondit avec succès dans les mains d’un nouvel entrepreneur passionné, qui mise sur l’audace du chantier avant-gardiste pour revenir sur le devant de la scène, avec pour preuve, ces deux magnifiques unités, que sont les 5000 Fly.

Genèse :

Respectueux de l’environnement, les ingénieurs de ces bateaux travaillent à améliorer essentiellement l’étanchéité générale afin de limiter au maximum les rejets polluants accidentels, mais également la production et la gestion de l’énergie du bord. La propulsion hybride constitue l’un des axes de recherche prioritaires, au même titre que l’amélioration du rendement des moteurs. Les matériaux sont également au cœur du concept « vert », avec une utilisation toujours plus importante des composites qui permettent de gagner en poids, en isolation thermique et en coût d’entretien, tout en offrant un bilan carbone satisfaisant par rapport à l’acier ou au bois. Deux bateaux ont donné le ton de cette nouvelle tendance, Tribu, le bateau (Mondo Marine) d’exploration de Luciano Benetton, affichant le label écologique le plus vert, «Green Star», et le voilier Ghost tout en fibre de carbone argentée, aux lignes impressionnantes, qui incarne à lui seul par son design l’épure contemporaine.

Actualité :

Le yacht 5000 Fly rapide et transatlantique :

Le nouveau navire amiral de la flotte Couach 5000 FLY, a de quoi faire tourner la tête : coque et structure full Glass Kevlar®, motorisation nouvelle génération 2 x MTU 20 V 4000 / 5 300 CV, vitesse de pointe supérieure à 30 nœuds, 4000 miles d’autonomie : capable à la fois de traverser l’Atlantique et d’atteindre des vitesses inégalées pour un yacht de cette dimension, avec un immense pont supérieur aménageable en hélipad et 500 m2 habitables. Pour la première fois au monde, un yacht de 50 mètres réunit les avantages reconnus de la construction en composite : légèreté, maniabilité, rapidité, robustesse, et ceux des navires amiraux à déplacement généralement construits en aluminium ou acier: habitabilité, stabilité, confort à la mer. Le nouveau bateau de 50 mètres de long baptisé 5000 fly est un méga yacht puissant, doté d’un moteur principal de 5 300 CV. Conçu pour les traversées transatlantiques, il possède une vitesse de pointe supérieure à 30 nœuds ; son autonomie atteint les 4 000 miles.

Dimensions :

  • Longueur HT : 49,50 m
  • Longueur coque : 49,00 m
  • Largeur : 9,30 m
  • Tirant d’eau : 2,60 m

Technique :

  • Déplacement lège : 260 tonnes environ
  • Capacité carburant : 30 000 L
  • Capacité carburant supplémentaire pour gamme transatlantique : 35 000 L
  • Capacité eau douce : 8 000 L
  • Capacité eau noir : 1 500 L
  • Capacité eau grise : 1 500 L

Motorisation :

  • 2 x MTU 20 V 4000 M93 5300 HP
  • 2 x MTU 20 V 4000 M93 LP 5800 HP

Aménagement :

  • Trois ponts.
  • 5 ou 6 cabines.
  • 8 membres d’équipage.
  • Une zone extérieure sur le pont supérieur aménageable en hélipad.
  • Un immense fly sur le troisième pont.
  • Une salle de cinéma
  • Une salle de sport

Spécifications :

Traversée de l’Atlantique en moins de 10 jours.
Vitesse de pointe de 30 nœuds.

Vidéo présentation du méga yacht 5000 Fly.

A savoir :

La fabrication de ce super yacht a nécessité la construction sur le chantier de Gujan-Mestras (Bassin d’Arcachon) d’un hall de 4000 m2.

Prix 2010 du yacht Couach 5000 fly : 27 millions d’euros dans sa version basique.

IMS (International Marine Services) fait désormais partie du groupe Couach, spécialisé dans la construction de grands Yachts sur mesure. Il poursuit son activité de refit de yacht multi-marques, et devient également le centre de service Couach en Méditerranée.

Retrouvez les article liés au chantier Couach ici

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom