Conseils pour la mise à l’eau et mise sur remorque de votre bateau.

0
23450
photo-cale-mise-a-l-eau-d-un-bateau
Prenez le temps de vous préparer pour la mise à l’eau et la remise en remorque de votre bateau.

Pendant la manœuvre de la mise à l’eau du bateau ou du chargement de celui-ci, il est impératif de mettre le frein à main, moteur arrêté et une vitesse enclenchée.

Tout le monde n’a pas la chance de posséder un Sealegs ! Partant de ce constat, il nous paraissait utile de donner quelques conseils aux nouveaux propriétaires de bateaux qui vont tenter pour la première fois, non sans une certaine appréhension, la mise à l’eau et la remise en remorque de leur bateau après une journée de navigation.

Sachez tout d’abord que les remorques sont classées suivant le type de bateau qu’elles peuvent porter. Pour les unités de moins de 400kg, une remorque à structure articulée permet des mises à l’eau plus pratiques sur des sites peu pentus comme une plage. Pour un semi rigide de plus de 400 kg ou une coque dure, les remorques à timons fixes dotées de traverses basculantes, facilitent les manoeuvres sans immersion. Les unités à transmission ligne d’arbre ont besoins de nombreux rouleaux porteurs sous la quille. A chaque carène sa remorque !

Concernant la mise à l’eau et chargement d’un bateau sur une remorque de route :

Avant toute chose, on prendra soin de bien structurer la manœuvre afin d’optimiser les chances de ne pas gâcher une belle journée de sortie en mer. On dessangle le bateau, le moteur (hors bord) doit toujours être relevé, le tuyau d’arrivée d’essence reconnecté au moteur, sans oublier la plaque d’immatriculation avec les feux de circulation déconnectée de la voiture et enlevée de la remorque. Ensuite, positionnez votre remorque porte bateau de préférence au centre de la cale de mise à l’eau en marche arrière. Attention, les manœuvres attelées en marche arrière sont parfois assez déroutantes, c’est pourquoi il est conseillé d’essayer d’en faire le minimum, en prenant bien soin de s’appliquer sur chaque coup de volant.

L’autre étape consiste à reculer la remorque jusqu’à ce que les roues soient immergées, mais uniquement en partie. Le niveau de l’eau doit s’arrêter avant la jante. Ne jamais immerger les moyeux : les roulements sont chauds à cause du transport et en se refroidissant cela crée une dépression qui aspire de l’eau, et ceci même s’ils sont « étanches ». Ensuite on poussera le bateau par le nez pour le faire descendre le long de la remorque. Une fois votre embarcation dans l’eau, si vous possédez un treuil vous pourrez enlever le crochet du câble de l’anneau du bateau. Sortez la remorque de la cale et allez garer votre véhicule là où c’est autorisé. Ici à ce stade, deux solutions s’offrent a vous. Soit votre cale de mise à l’eau est équipée de taquets où vous amarrez votre bateau le temps d’aller vous garer, soit vous êtes au moins 2 et votre aide reste les pieds dans l’eau pour tenir le bateau. Cela évitera ainsi que votre embarcation ne vienne frapper contre les bords en béton ou en bois, ou de venir s’échouer sur la pente.

Remise en remorque de votre bateau :

Pour remettre votre bateau sur la remorque, centrez votre remorque par rapport à la cale de mise à l’eau, mettre le frein à main, moteur arrêté et 1ère vitesse enclenchée, libérez le treuil et déroulez le filin de telle manière que le crochet dépasse de 20cm environ les rouleaux centreurs (arrière de la remorque). Présentez ensuite le bateau en poussant l’arrière en premier, puis avec des mouvements lents, placez le nez vers les rouleaux centreurs. Attrapez le crochet, accrochez le et commencez à treuiller doucement jusqu’à ce que le bateau monte sur les premiers rouleaux.

Selon le poids du bateau le treuillage nécessite plus ou moins d’efforts. Le treuillage terminé, on arrime le bateau a la remorque, et on en profite pour actionner la pompe de cale ou retirer le bouchon du nable, sans oublier de retirer les pare-battages. Et enfin, un bon rinçage à l’eau fraîche après chaque usage est un bon principe à suivre pour l’entretien de votre bateau et de votre remorque, sans oublier les moyeux et les feux arrière. Et enfin, chaque fois que vous prenez la route, vérifiez bien que le bateau est parfaitement arrimé à la remorque.

Vidéo ci-dessous : leader européen du porte bateau, la marque Satellite qui se consacre aux loisirs et aux professionnels depuis 50 ans, propose une vaste gamme de remorques déclinée en plusieurs catégories,et adaptable à tous types de carènes.

Mise à l’eau d’un bateau sur une remorque Satellite.

A savoir :

Avant de prendre la route, contrôlez l’état des pneumatiques, des freins, des roulements et des feux et vérifiez le poids de la flèche (10% du poids du bateau). Sanglez le bateau afin de le plaquer sur la remorque. Sachez adapter votre conduite à cet ensemble plus sensible au vent, et aux irrégularités de la route. Anticipez les freinages, les virages, augmentez les distances de sécurité et observez la route plus loin qu’à l’accoutumée.

Source de l’article : http://my.pneuboat.com et http://semi-rigides-paca.xooit.fr

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom