Christophe Miossec « Ici-Bas, Ici Même », un album lumineux et mélancolique.

0
1043
photo-Christophe-Miossec-2014
Véritable réussite, ce nouvel album, plein de sensibilté, témoigne de la solidité poétique de Miossec.

Après l’ataxie, une maladie orpheline qui le contraint à marcher avec une canne, Miossec, révélé en 1995 avec «Boire», revient avec Ici-Bas, Ici Même (Edition Digilivre), un album plus posé, organique, basé sur une poignée d’instruments (guitare sèche, piano, cordes, accordéon), où le chanteur met en avant sa voix. Une voix apaisée, plus claire, moins rocailleuse que dans les précédents albums, qui laisse entrevoir, ou du moins transparaitre, les blessures d’autrefois, toujours présentes, mais guéries.

Pour ce nouvel opus qui comporte 11 titres, paru en avril 2014, le Brestois Miossec amateur du contre-pied artistique, s’est associé pour la première fois, avec Albin de la Simone (Vanessa Paradis, Keren Ann, Arthur H, Alain Souchon, Raphael, Mathieu Boogaerts, Jean-Louis Aubert, Salif Keita entre autres), ainsi qu’avec l’ingénieur du son Jean-Baptiste Brunhes. De cela, il en résulte un disque superbe, baigné d’une énergie profonde et raffinée, à la fois sombre et serein, sur des thèmes qui lui sont chers depuis longtemps comme : la mort, la séparation, le temps qui passe, mais aussi l’amour, et l’espérance en des lendemains meilleurs. A découvrir donc, sans plus tarder!!!

Pour info :

Composé, écrit par Christophe Miossec, sauf « Répondez par oui ou par non », écrit par Sophie Calle et Grégoire Bouillier, et « Bête, comme j’étais avant », composé par Stephan Eicher et Christophe Miossec.

Vidéo clip : Miossec « On vient à peine de commencer ».

A savoir :

Ici-bas, Ici même, est une galette fait à trois (Albin de la Simone et Jean-Baptiste Brunhes), sans maquettes, dans le Finistère nord, d’où ce sentiment de luminosité, de calme, voire de tranquillité, qui émane de ce neuvième album. Les notes de marimba, les accords de guitare et de piano et la voix qu’on n’a jamais entendue aussi claire, douce et posée sont enregistrés en trois sessions de trois jours et trois nuits, face à la mer, à quelques kilomètres de Brest.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom