Chasse aux drones autour de la base des sous-marins de L’Ile-Longue.

0
364
photo-le-site-militaire-nucleaire-de-lile-longue-dans-la-rade-de-brest
L’île Longue, partie nord de la presqu’île de Crozon, abrite les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la force de dissuasion française (photo : novembre 2011 – Fred Tanneau/AFP).

Le vol de plusieurs drones ont été détectés au cours des derniers jours à proximité de la base secrète des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de L’Ile-Longue, dans la presqu’île de Crozon, au sud de Brest. Cette incursion a provoqué, mardi matin, un impressionnant déploiement de forces. Il faut dire que le survol du drone (s) est survenu à un instant critique : alors qu’un SNLE devait faire mouvement.

Selon Lionel Delort, capitaine de corvette, ces vols ont eu lieu « dans la nuit du 26 au 27 et le 27 ». Et enfin « Ces vols de drones n’ont pas présenté de menace caractérisée sur la sûreté des installations » de la base, assure la préfecture dans un communiqué, qui précise que « ces détections ont été immédiatement traitées en mobilisant les moyens et les équipes de réaction prévus dans ce cas de figure ». Affaire à suivre!

A savoir :

Tout survol avéré de drone d’installations militaires fait l’objet d’une procédure judiciaire pour en déterminer la nature et l’origine, souligne la préfecture.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom