Chantier Wrighton : l’étape de redressement judiciaire n’a pas permis de faire redémarrer le constructeur des voiliers Biloup.

0
3063
photo-wrighton-biloup-9m
La marque Biloup, petits voiliers familiaux biquille imaginés par Richard Wrighton, pourrait disparaitre purement et simplement (photo : Wrighton Biloup 9m).

Placé en liquidation judiciaire en juin dernier (procédure destinée à mettre fin à l’activité de l’entreprise et à vendre ses droits et biens), le chantier nordiste, conclut ce 4 octobre 2013, à l’échec de la mise en œuvre d’un plan de redressement, par l’administrateur judiciaire. La phase de liquidation judiciaire, aura pour conséquence inéluctable, la fin d’activité du chantier Wrighton SAS, par le biais d’un plan de cession. Les offres de reprises, irrévocables, seront publiées par le tribunal de commerce.

Une telle procédure pourrait voir les moules et droits intellectuels relatifs aux plans, repris par un chantier souhaitant se développer sur le marché des petits voiliers familiaux biquille.

Le dernier espoir de voir la gamme des Biloup perdurer…

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom