Chantier Naval STX (Saint-Nazaire ) : un gros contrat mais à quel prix!

0
551
photo-chantier-STX
Un accord sur le temps de travail contre une commande ?

Les deux syndicats s’opposent à un nouvel accord de compétitivité négocié par la direction dans le cadre d’une commande de deux paquebots prototypes pour l’armateur italien MSC. Ce dernier souhaite faire baisser les prix, et la direction trouver un accord de compétitivité. «Les pourparlers avec STX ont buté sur le prix», expliquait dans un entretien au Figaro, ce mardi, le directeur général de MSC Croisières, Erminio Eschena qui, depuis 2003, a fait construire dix paquebots de MSC à Saint-Nazaire.

La commande de deux nouveaux prototypes suivie d’une option sur deux autres bateaux identiques, est d’autant plus cruciale pour les chantiers STX qui n’ont enregistré aucune nouvelle commande de paquebot depuis le géant «Oasis» pour l’armateur américain Royal Caribbean Cruises en décembre 2012.

Ce que demande la direction aux employés du chantier STX :

La direction demande, entre autres, d’augmenter temporairement de 20 minutes le temps de travail quotidien, sans rémunération supplémentaire. La CGT et FO, qui représentent 53% des salariés en suffrages cumulés, ont refusé. «Nous refusons le travail gratuit», a précisé pour FO Nathalie Durand-Prinborgne dénonçant un «chantage à la commande».

De son côté, la CFDT (32% des suffrages) a accepté de s’engager à négocier. «Ce n’est pas un chèque en blanc, a précisé Johan Jardin. J’espère que les salariés ont conscience que c’est l’avenir de l’entreprise qui est en jeu».

Pour info :

STX France, dernier grand chantier naval français, est détenu à 33,3% par l’Etat français et à 66% par STX Europe, filiale du sud-coréen STX Shipbuilding.

Vidéo : débrayage au chantier naval STX.

A savoir :

La commande MSC atteindrait, en cas de réalisation des deux premiers paquebots puis des deux autres en options, un total de 2,4 milliards d’euros, selon directeur général. Affaire à suivre!

Source de l’article : LeParisien.fr avec l’AFP

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom