Canada (Ottawa), le Ministre Chuck Strahl abolit la loi sur les petites embarcations.

0
429
photo-kayak-canada
Le ministre a définitivement enterré cette règle lors d'un point de presse jeudi à Calgary (voir vidéo).

Nommé au Canada Ministre Fédéral des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, le 6 août 2010, Monsieur Chuck Strahl, a annoncé jeudi dernier, d’importantes modifications sur l’immatriculation des petites embarcations, qu’il a qualifiée de «mauvaise politique». En effet, ce règlement adopté depuis 2001 par le gouvernement canadien, obligeait les propriétaires d’embarcation d’enregistrer leur esquif, tel que canots, kayaks, petits voiliers, ou bateaux munis de petits moteurs. M. Strahl a déclaré que les propriétaires devaient estimer le poids de leur embarcation, et le processus était compliqué et créait de la confusion aux seins des organisation et des propriétaires. Il a ajouté que l’enregistrement auprès de Transports Canada ne sera maintenant nécessaire, que pour les bateaux commerciaux naviguant sur les rivières, et les bateaux du gouvernement.

A noter :

Les propriétaires d’embarcations à propulsion humaine, de petits voiliers et d’embarcations propulsées par un moteur de moins de 7,5 kilowatts, c’est-à-dire de 10 chevaux-vapeur, ne seront plus obligés de faire immatriculer leur embarcation. Ce changement ne s’applique pas aux radeaux fluviaux commerciaux, aux bateaux du gouvernement, ni aux embarcations qui doivent être immatriculées pour des raisons de sécurité. Les bateaux qui ne servent qu’aux activités de plaisance n’ont jamais eu besoin d’être immatriculées, et cela ne changera pas.

Bien entendu, tous les propriétaires d’embarcations doivent encore se conformer aux exigences en matière de construction, de sécurité et de prévention de la pollution énoncées dans la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada.

Vidéo : Le Ministre C. Strahl annonce la suspension de la loi.

A savoir :

Avant de se lancer en politique, M. Strahl était associé au sein d’une entreprise de construction routière et d’exploitation forestière fructueuse et il gérait de nombreuses activités dans la vallée du Fraser. M. Strahl a vécu toute sa vie dans la vallée du Fraser.

Source de l’article : http://www.radio-canada.ca

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom