« Café du pont » (Le), un film de Manuel Poirier, d’après le best-seller de Pierre Perret.

0
727
Le "café du Pont" au bord du canal à deux pas de la Garonne.

Dés le 4 aout, vous pourrez découvrir, le long métrage de Manuel Poirier, qui est une libre adaptation du récit autobiographique de Pierre Perret, « Le Café du Pont : Parfums d’enfance ».

L’histoire du film se déroule dans le Sud ouest de la France, au printemps 1947. Pierrot, une douzaine d’années, pêche avec joie des petits goujons dans un canal. Fier de sa pêche, il rentre chez lui, et retrouve ses parents qui consacrent beaucoup de leur temps et toute leur énergie à leur café, « Le Café du pont », situé au bord d’un canal à deux pas de la Garonne, où viennent ouvriers et mariniers.

Pierrot et son petit frère grandissent dans le contexte du café, avec ses habitués, dans une famille modeste, unie et heureuse qui a connu les restrictions de la guerre et l’occupation allemande. Malgré les traites à payer et tout le travail que demande le café à ses parents, son père rêve de faire construire une grande salle de bal. Mais un jour, chez le docteur, le père de Pierrot va apprendre que sa femme, qui s’est trop usée au travail, doit se reposer. Et même si le Café du Pont est toute leur vie, la mère de Pierrot doit s’arrêter de travailler…

Fiche du film :

Pays : France
Année de production : 2010
Date de sortie : 04 août 2010
Genre : Comédie dramatique
Réalisateur : Manuel Poirier ( La Maison 2007, Chemins de traverse 2003…)
Acteurs : Bernard Campan, Sergi López, Cécile Rebboah, Thomas Durastel, Sacha Bourdo

Vidéo bande annonce du film « Le café du pont ».

A savoir :

Le film est l’adaptation du livre autobiographique (paru en 2005, et édité par Robert Laffont), de l’enfance de Pierre Perret (né le 9 juillet 1944 à Castelsarrasin). Il y raconte, avec sa plume inimitable, ses plus beaux souvenirs d’enfance et d’adolescence. Le personnage principal, Pierre Perret enfant, est interprété par Thomas Durastel. A ses côtés, dans le rôle du père du chanteur, Bernard Campan et Cécile Rebboah pour sa mère.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom