BMW i3 « zéro émission », une voiture high tech, chic, snob, et luxueuse.

0
1458
photo-BMW-i3-presentation-officielle-a-Londres
L’i3 qui cultive sa singularité, est plus légère de 250 à 350 kilos qu’une voiture électrique conventionnelle.

Le célèbre constructeur automobile bavarois inaugure avec ce modèle, une nouvelle gamme de voitures dites « vertes ». Esthétiquement déroutante, cette i3 électrique, considérée comme la voiture du futur des grandes mégalopoles, par la firme, est à la hauteur de la réputation « high tech » de la marque BMW, car vraiment révolutionnaire.

Dotée d’un châssis en aluminium et d’un habitacle en composites à renfort de fibre de carbone, la i3 mesure à peine 3,99 mètres de long (moins qu’une Renault Clio), mais, grâce à un plancher plat, elle offre autant de place à l’intérieur qu’une BMW Série 3.

photo_bmw-i3-interieur
L’espace à bord se montre relativement généreux, sans être exceptionnel.

L’ i3 pèse 1.195 kg (dont 230 de batteries), soit environ 200 kg de moins qu’une Renault Zoé de taille comparable. Elle développe 170 chevaux (soit 125 kW), ce qui la rapproche d’une Mini Cooper S. Les batteries lithium-ion sont censées, selon le groupe, d’assurer à l’i3, une autonomie théorique de 130 à 160 kilomètres, selon le mode d’utilisation plus ou moins économique. Et enfin pour conclure, la vitesse maximale de la i3 est d’environ 150 km/h.

Côté prix, cette petite voiture citadine écolo, chic, snob, et luxueuse, se monnaye à partir de 41 600 euros (Urban Life) batterie incluse, qui bénéficie d’un bonus de 6 300 euros que vous pourrez déduire. Cette dernière est garantie huit ans. Et, si vous voulez l’équiper comme une grande, sachez que la facture grimpe très, très vite.

Vidéo : présentation officielle à Londres de la BMW i3 électrique.

A savoir :

Sur demande, et pour environ 4.700 euros de plus, la BMW i3 pourra être dotée d’un prolongateur d’autonomie qui, dès que la charge des batteries descend trop bas, la maintient à un niveau constant pendant le trajet. Et ce, grâce à un moteur bicylindre à essence d’une cylindrée de 650 centimètres-cube délivrant 34 chevaux, avec un petit réservoir de carburant de moins de dix litres. L’autonomie maximale passe alors à environ 300 kilomètres. On évite au moins le risque de panne sèche.

Site internet : http://www.bmw.fr

Source vidéo : Youtube/www.caradisiac.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom