Biopic « Yves Saint Laurent » : un film qui retrace le parcours exceptionnel d’un créateur de génie.

1
588
photo-Pierre-Niney_yves-saint-laurent-film
Pierre Niney (Yves Saint Laurent), affinant une de ses créations pour le ballet de Roland Petit, Les chants de Maldoror.

Hormis les interprétations magistrales de Pierre Niney (Yves Saint Laurent), et Guillaume Gallienne (Pierre Bergé), sans oublier Charlotte Le Bon (qui joue Victoire Doutreleau), le long métrage « Yves Saint Laurent » coécrit, et réalisé par Jalil Lespert («  24 mesures  » et «  Des vents contraires  »), sorti le 8 janvier 2014, retrace le parcours exceptionnel d’un créateur de génie. Il met en scène ses forces et ses faiblesses, son histoire d’amour avec Pierre Bergé, sa maladie, son immense talent créatif. Et dans ce cycle infernal qu’est l’histoire d’une vie (ou d’une tranche de vie), le film distille sa vision de la mode et de son univers sans doute impitoyable.

Le film qui débute en 1957, à Paris, raconte une histoire d’amour et de personnages qui se battent pour leurs rêves :

Yves Saint Laurent est avant tout l’histoire d’une histoire. Celle d’un amour démesuré et éternel. Celle qui unit, envers et contre tout et tous, les personnages d’Yves et de Pierre, deux hommes faits pour se rencontrer et pour réaliser, ensemble, une immense entreprise. Faire d’Yves un mythe et de son travail une légende. Cette relation constitue le fil rouge du film à laquelle se greffe en filigrane celle qui lie, irrémédiablement, Yves Saint Laurent, le créateur, à la mode, cette passion à la fois enivrante, dévorante, enveloppante.

Pour info :

A voir l’exposition photos du film biopic « Yves Saint Laurent » jusqu’au 31 janvier 2014 à l’Hôtel The Westin Paris–Vendôme. 3, rue de Castiglione. 75001 Paris. Entrée libre.

Vidéo : B.a de «Yves Saint Laurent», par Jalil Lespert.

A savoir :

Pierre Bergé, l’ex-compagnon d’Yves Saint Laurent, a autorisé cette biographie. Et enfin, c’est Ibrahim Maalouf qui a écrit la musique du film de Jalil Lespert « Yves Saint Laurent ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom