Bernard Lavilliers présente « Baron samedi », un album clair-obscur d’une grande richesse musicale.

0
857
photo-Bernard-Lavilliers
Trois ans après « Causes perdues » et « musiques tropicales », Bernard Lavilliers présente un nouvel album studio intitulé « Baron Samedi », nom de l’esprit de la mort et de la résurrection dans le culte Vaudou.

Disponible depuis le 25 novembre 2013, ce vingtième album de Bernard Lavilliers, qui s’intitule « Baron Samedi », explore le monde d’aujourd’hui et sa mémoire, les grands mythes et le cœur de chaque homme. Intarissable depuis longtemps sur Léo Ferré, le bourlingueur originaire de Saint-Étienne est de retour avec un album qui, dès la première écoute, soulève, surprend, chavire de Haïti à Moscou, passe par New York et chez les surréalistes, ricoche par monts et par vaudou.

Plus intérieur, semé de questions sur la création, il s’intitule Baron Samedi (dont l’écriture fut amorcée juste après le séisme de 2010 en Haïti), d’après une figure clé du vaudou haïtien, prince ricanant, seigneur des cimetières affublé de son chapeau haut de forme.

Pour infos :

Depuis la sortie en 2010 de l’album « Causes perdues et musiques tropicales », Bernard Lavilliers n’est pas resté inactif. En plus d’avoir soutenu le candidat Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2012, il a défendu la cause des employés de PSA, se servant de sa notoriété pour faire entendre la voix des indignés. Utopiste, l’artiste a d’ailleurs réenregistré l’année dernière une nouvelle version de son célèbre morceau « Utopia ». Parue en 1977 sur l’album « 15ème Round », cette chanson a été revisitée par Xavier Tribolet et demeure disponible en téléchargement gratuit sur iTunes.

Vidéo ci-dessous :

L’ambiance de ce clip en noir et blanc, très soigné, n’étonnera pas les inconditionnels de Bernard Lavilliers. On retrouve avec plaisir la noirceur, la révolte et la tendresse du vieux baroudeur.

Vidéo clip : « Scorpion » de Bernard Lavilliers.

A savoir :

Ce vingtième album est un double album : dix chansons sur une galette et, sur l’autre, un monument : l’adaptation de Prose du Transsibérien (1913) et de la petite Jehanne de France de Blaise Cendrars.

En tournée à partir de février, à Paris (Olympia), du 25 mars au 6 avril 2014.

LAISSER UNE RÉPONSE

Votre commentaire
Votre nom